AFFAIRE LAMINE DIACK : Eliane Houlette veut une commission rogatoire à Dakar et l'arrestation de Massata Diack

Selon les informations de Libération, Eliane Houlette, patronne du parquet financier parisien, a requis des juges du Pôle financier l’arrestation de Papa Massata Diack, mais aussi une commission rogatoire à Dakar et à Monaco pour faire un inventaire des biens présumés de Lamine Diack. Une troisième requête a été adressée à Interpol pour solliciter l’entre-aide judiciaire des autorités singapouriennes. Ce, au moment où l’Agence mondiale antidopage (Ama) se prépare à sortir le 14 janvier prochain, à Munich, un second rapport qu’on dit extrêmement explosif.


AFFAIRE LAMINE DIACK : Eliane Houlette veut une commission rogatoire à Dakar et l'arrestation de Massata Diack
Eliane Houlette, la patronne du parquet financier parisien à l'origine de l'information judiciaire ayant conduit aux inculpations de Lamine Diack, Gabriel Dollé et Habib Cissé, ne lâche pas prise. 
Selon les informations de Libération, à la suite d’un avis de recherche infructueux, elle a requis des policiers de l’Office central de lutte contre les infractions financières et fiscales (Ocliff), l’arrestation de Papa Massata Diack si jamais ce dernier met les pieds sur le territoire français. Et il est à craindre que le même ordre ne soit donné à Interpol, chargée de coordonner l’enquête sur le dopage qui éclabousse l’athlétisme mondial. 
De plus, Eliane Houlette a sollicité du des juges du Pôle financier l’envoi de commissions rogatoires à Dakar, Monaco et Singapour. Les deux premières commissions rogatoires consisteront à faire un inventaire détaillé des biens présumés de Lamine Diack, alors que la deuxième vise à obtenir toutes les données de la société écran Black Tidings logée, jusqu’à sa liquidation, au 28 Dakota Crescent à Singapour.

L’Ama publie un second rapport le 14 janvier

Par ailleurs, il faut signaler que deux procédures administratives déclenchées depuis le début de cette affaire ont connu des avancées notoires. En effet, après un premier rapport, l’Agence mondiale antidopage (Ama) publie à Munich (Allemagne), le 14 janvier prochain, un second rapport qui risque de créer un séisme mondial. On apprend aussi que la commission d’éthique de l’Iaaf a bouclé ses auditions le week-end dernier, en l’absence de Massata Diack et de Gabriel Dollé, le monsieur anti dopage de l’instance mis en examen en même temps que Lamine Diack et interdit de sortie du territoire français. La commission d’éthique devrait prononcer, dans la deuxième semaine de janvier 2016, l’exclusion à vie de tous les mis en cause présumés.
Lundi 21 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :