AFFAIRE KHALIFA SALL : Le FPDR dénonce « une volonté d’utiliser l’appareil judiciaire pour liquider ses principaux rivaux aux prochaines élections législatives et présidentielle»


AFFAIRE KHALIFA SALL : Le FPDR dénonce « une volonté d’utiliser l’appareil judiciaire pour liquider ses principaux rivaux aux prochaines élections législatives et présidentielle»
Réunie lundi dernier, à Dakar, la Conférence des leaders du Front patriotique pour la défense de la République (FPDR) a déploré l’affaire du maire de la ville de Dakar. Par le biais d’un communiqué, les membres de cette structure ont souligné que le régime de Macky Sall persiste, en dépit du bon sens, « dans sa folle volonté d’utiliser l’appareil judiciaire pour liquider, les uns (opposants : Ndlr) après les autres, ses principaux rivaux aux prochaines élections législatives et présidentielle. Après Karim Wade, c’est au tour de Khalifa Sall, en attendant les autres. »
Selon Decroix et Cie, les poursuites judiciaires enclenchées contre Khalifa Sall, dans le cadre de la gestion de la Caisse d’avance de sa municipalité, sont sans fondement.
« Aucun Sénégalais ne prend au sérieux le mauvais pré- texte invoqué d’un Rapport de l’IGE d’autant que Macky Sall garde sous le coude les rapports de l’OFNAC concernant les malversations de son propre frère en relation avec l’aventurier Frank Timis, d’une part, et la prévarication de hauts responsables de son parti, d’autre part », constatent-ils.
Les leaders du FPDR invitent le président Macky Sall à se ressaisir avant qu’il ne soit trop tard et à prendre conscience du fait évident que la violence judiciaire contre les opposants fait le lit de la violence politique.
« Parce que, expliquent-ils, les Sénégalais n’accepteront jamais de subir une quelconque dictature. Il doit renoncer à ses rêves de confiscation du pouvoir et accepter de se soumettre au verdict des urnes dans le cadre d’élections loyales, transparentes et pacifiques. Cela nous éviterait en particulier les dépenses aussi exorbitantes qu’inutiles qu’il fait dans le cadre de sa précampagne illégale déguisée en ‘’Tournée économique’’ (...). »
Jeudi 9 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :