AFFAIRE KHALIFA SALL : La Cojer félicite l'IGE et encourage la Justice à prendre ses responsabilités


AFFAIRE KHALIFA SALL : La Cojer félicite l'IGE et encourage la Justice à prendre ses responsabilités
A la suite d’un Rapport sur l’état de gouvernance et de la Reddition des Comptes, l’Inspection Générale d’Etat, organe administratif supérieur de contrôle, placée sous l’autorité directe et exclusive du Président de la République, Clé de voûte des Institutions, a relevé, à la suite d’enquêtes et d’investigations, des pratiques non conformes à la loi.
​Conformément à sa mission de lutte contre les abus, les fraudes et  la corruption, l’IGE a déposé son Rapport dans lequel des failles scandaleuses sont décelées. La COJER applaudit ce travail de vérification et de reddition des comptes. . Elle exprime sa satisfaction à l’Autorité d’Etat du Sénégal qui impose dans ce pays une culture de résultats et de comptes rendus pour un service public en phase avec le bien commun et l’intérêt national.
​Elle apporte plus que jamais son soutien indéfectible au Président de la République et soutient son attachement inextricable à l’utilisation transparente, vertueuse et optimale des finances publiques. Une procédure est en cours et la COJER encourage la Justice à assumer ses responsabilités. 
​Elle encourage le Président de la République à poursuivre cette œuvre  de contrôle continu des opérations financières de tous les Services publics qui exercent une charge au nom de l’Etat et des citoyens.
​Cette œuvre dont la finalité est le bien commun et la satisfaction des Sénégalais s’accommode parfaitement de la sage décision de réduction du coût de l’électrice au bénéficie exclusif des citoyens. Cette baisse de 10% du tarif prix de l’électricité est un acte généreux  et une décision novatrice et révolutionnaire qui participent au soulagement de la vie des citoyens.
​En décidant dans cette ornière la transformation  des titres précaires en titres fonciers par une généralisation et une gratuité absolue, le Président de la République fait du droit de propriété un droit naturel et  participe à sa construction d’une vie citoyenne conforme aux exigences de la dignité humaine.
​La COJER exprime sa fierté et magnifie ces décisions majeures prises par le Président de la République dans le sillage d’une politique sociale inédite et d’une gouvernance indissociable des Lois et règlements.
Vendredi 24 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :