AFFAIRE HABRE-Zakaria Fadoul KHITIR : Avez -vous une conscience?


Avec une mine tranquille et un physique bien trompeur, il est arrivé sans avoir été annoncé et presque par surprise, on se demande pourquoi tant de cachotteries de la part des CAE pour quelqu'un qui est,par ailleurs, conseiller spécial  d'Idriss Deby et fait partie des idéologues du clan Zaghawa au pouvoir au Tchad depuis 25 ans et qui a fini de ruiner le Tchad. Ne jouissant pas de toutes ses facultés mentales depuis bien longtemps, l'homme est bien connu  et cultive beaucoup de bizarreries.

Votre frère Siddick Fadoul engagé dans un groupe politico militaire du côté de la Libye faisait partie de la cour de Adoum Togoi , Chef d'Etat Major de Goukouni Weddeye, et l'un des hommes liges de la Libye au Tchad, à qui, Khaddafi a accordé la nationalité libyenne pour leur servitude aveugle et criminelle contre leurs propres frères et contre leur propre pays. Il est connu pour avoir liquidé en Libye tous les prisonniers de guerre tchadiens et particulièrement ceux de l'ethnie du Président Habré. Cet homme, cette créature monstrueuse et maléfique ,un véritable poison social à l'instar d'un Mahamat Hassan Abakar, ce mercenaire, a un beau jour annoncé qu'il voulait rallier le régime du Président Habré et la demande a été introduite par M Hassan Djamouss,Chef d'état major apparenté à lui. Beaucoup de responsables ne voulaient pas de sa venue, ne croyait pas à sa sincérité, c'était un homme qui avait vendu son âme à la Libye. Sur insistance de Djamouss et animé par sa volonté de réconcilier les Tchadiens, le Président Habré accepta sa venue et il s'installa chez M Djamouss et on comprendra trés vite pourquoi.

Il s'installa pour chercher une couverture à ses manœuvres,à son plan machiavélique financée par la Libye, le Soudan et la France.

Il commença sous couverture de retrouvailles, à tenir des réunions au sein même du domicile du Chef d'Etat Major, prit contact avec un nombre important de militaires Zaghawa, en vrai spécialiste de la fitna, il commença son travail de division et de sape.

Protégé par sa parenté avec M Djamouss, il rendit compte régulièrement de ses activités à son mentor M Adoum Togoi installé au Burkina Faso, et homme au service de la Libye au Tchad, mais aussi rendit compte à ses contacts libyens. Il organisa un réseau au sein de l'armée pour faire sortir des armes et préparer l'assassinat du Président Hissein Habre dans la capitale.

Au sein de l'appareil et du pouvoir , 3 responsables Zaghawa ,véritable colonne vertébrale du pouvoir de Habre,à savoir Idriss DEBY, ibrahim ITNO et Hassan Djamouss respectivement : Conseiller à la Présidence chargé des questions de défense et de sécurité, ministre de l'intérieur,et chef d'état major , vont trahir le Président Habre et pire vont chercher à le tuer .

> Que leur a t-il fait ? Rien! Il les a tous promus et installé au cœur du régime. Et votre frère a joue un rôle capital dans cette trahison et dans la volonté d'assassiner le Président Habre.

> Votre autre frère Hassan Fadoul KHITIR a été nommé par Hissein Habré comme premier conseiller à l'ambassade du Tchad en Irak. Un poste diplomatique important ,c'était aussi un signe que les Zaghawa n'ont jamais été défavorisés . Trois postes stratégiques dans la sécurité d'un régime mais aussi des positions diplomatiques et autres.  

> Et qu'est ce votre frère a fait? Lui aussi a été un traitre, il a trahi le régime en se rendant depuis son poste en Irak ,directement au Soudan dans la base arrière prête et financée par la Libye ,le Soudan et la France pour renverser le régime Habre.

> Aujourd'hui, pouvez nous dire où est votre frère Hassan Fadoul,impliqué dans la célèbre affaire des faux billets de Bahreïn monté par Idriss DEBY et la maffia internationale .Affaire qui a crée un incident diplomatique entre la France et l'Etat de Bahreïn car les avions chargés de faux billets atterrissaient à Ndjaména,à l'aéroport sous contrôle de l'armée française.Un juge d'instruction français fut saisi de l'affaire quand un togolais membre de  cette maffia voulut déposer dans une banque française des millions de faux billets de Bahreïn. Hassan Fadoul était chargé par DEBY d'écouler la marchandise à travers le monde. Sur pression des français, Idriss DEBY lâcha son frère Zaghawa Hassan Fadoul qui fuyat le Tchad pour le Togo .Il fut obligé de se rendre en France,fut entendu par un juge et se trouve aujourd'hui en résidence surveillée au Togo .

> Vos parents morts dans les affrontements sont déclarés disparus dans les prisons de la DDS. Dites nous, puisque vous êtes là, à la barre pour dire la Vérité, ce que vous avez fait subir aux parents du Président Habre et à ceux de son ethnie. Violant les filles, tuant les pères et épousant par la force les filles,pour selon votre idéologie,avoir des enfants et éviter la vendetta des familles.

Dites-nous vous l'idéologue des Zaghawa, qui a exécuté le frère du Président Hissein Habre,M Hamid Habré? Qui a exécuté Abderamane Bourdami ? Qui a tué le commandant Ahmat Gorou? La liste de vos crimes est infinie,  vos pratiques innommables etc, etc .

Vous bénéficiez de la complicité de cette cour et de l'argent du pétrole confisqué par votre clan-(100 personnes ayant le nom ITNO occupent les postes les plus importants dans le pays. Pouvez vous nous citer un seul Habre qui occupait un poste dans l'appareil étatique ou privé sous Habré?)- cette privatisation de Tchad  a permis l'achat des consciences,ce qui vous permet de dérouler aujourdhui votre histoire.

Votre histoire revue et corrigée ne convaincra que ceux que l'argent a déjà convaincu et empêché de chercher la vérité.

Vous avez,avec votre clan, utilisé le viol de jeunes filles comme arme de répression, vous avez appauvri des régions entières pour imposer votre domination. S'il y avait une vraie justice,c'est par, avions entiers que les tchadiens seraient venus à Dakar crier à la face du monde leur douleur et  vous dénoncer. L'indignité de cette cour vous aura ainsi protégé et aura empêché les mères tchadiennes de montrer leurs larmes et les souffrances de leurs enfants.Après vous,ce sera bientôt le Général Oumar DEBY ITNO,l'homme qui a forcé une famille à lui donner leurs deux filles de même père et de même mère comme épouses.

Habre-media presse
Jeudi 1 Octobre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :