AFFAIRE DE L'INSULTE À L'HÔPITAL DE KAOLACK - Le Khalife de Médina Baye en sapeur-pompier


AFFAIRE DE L'INSULTE À L'HÔPITAL DE KAOLACK - Le Khalife de Médina Baye en sapeur-pompier
L'hôpital El Hadj Ibrahima Niass à retrouvé la paix après plusieurs semaines de turbulences provoquées par une insulte qui aurait été adressée au directeur de l'hôpital par Moustapha Diakhaté, Pharmacien -chef et Président de la commission médicale d'établissement. Depuis la tension était devenue vive avec , notamment, la prise par le patron de l'établissement d'une batterie de sanctions à l'encontre de son agent.

Aujourd'hui, le calme est revenu grâce à l'intervention du Khalife de Médina Baye. Cheikh Ahmad Tidiane Niass a, en effet, pris langue avec le ministre de la santé et de l'Action sociale qui a envoyé un émissaire, avec le Syndicat Unique des Travailleurs de la Santé et de l'Action sociale représenté par Mbalo Dia Thaim et discuté avec les deux protagonistes. La paix des braves a été finalement signé et les haches de guerre enterrées.

Saliou Tall a finalement accepté de renoncer à ses sanctions. En effet , il avait démis Diakhaté de ses fonctions de Pharmacien-chef, exigeant de lui qu'il convoquât la commission médicale d'établissement pour démissionner de ce poste. Un blâme s'en était suivi en plus d'une plainte déposée sur la table du procureur. 
Samedi 18 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :