AFFAIRE «BOY DJINNÉ» : Dégâts collatéraux chez les mâtons


Les évasions spectaculaires du prisonnier Baye Modou Fall alias «Boy Djinné» ne seront pas sans conséquence pour l’administration pénitentiaire.
Des sanctions sont déjà tombées à la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel d’où a eu lieu sa dernière évasion. Il n’y a certes pas de sanctions pénales. Du moins pour l’instant. Mais le colonel Daouda Diop, nouveau patron de l’administration pénitentiaire, ne veut pas que les évasions de Baye Modou Fall alias «Boye Djinné» soient sans conséquence pour les présumés responsables. «Boy Djinné» a certes été repris en Gambie, mais la Maison d’arrêt et de correction (Mac) de Diourbel d’où il s’est évadé dernièrement en fait les frais.
Selon « EnQuête », tous les gardes qui assurent la sécurité à la Mac de Diourbel ont été mutés. Enfin presque. Puisqu’un seul a pu sauver sa tête. Il s’agirait, selon le journal, du «nouveau» de l’équipe. Pour beaucoup, ces affectations ne sont ni plus ni moins que des sanctions à l’encontre de ceux qui sont soupçonnés d’avoir facilité l’évasion de Baye Modou Fall alias «Boy Djinné». La preuve : dans le lot, il y a un certain Damien Waly Faye dont le nom revenait fréquemment dans la presse depuis l’évasion de «Boy Djinné». Faye est affecté à la prison de Bakel. Selon la presse, l’enquête initiée pour faire la lumière sur l’évasion de «Boy Djinné» a révélé que ce dernier échangeait des messages via Facebook avec Damien Waly Faye. Certainement que l’enquête qui suit son cours permettra d’en savoir davantage.
 
Mardi 26 Janvier 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :