ADAMA AÏDARA, MÉDECIN CHEF DU DISTRICT DE MBACKE : « En 2015, aucune femme n’a perdu la vie en donnant vie »


ADAMA AÏDARA, MÉDECIN CHEF DU DISTRICT DE MBACKE : « En 2015, aucune femme n’a perdu la vie en donnant vie »
La santé de la reproduction et plus précisément le thème de la transmission mère-enfant du VIh a occupé les débats organisés par le district sanitaire de Mbacké, mardi. Madame Mbacké, née Adama Aïdara, médecin-chef du district sanitaire a saisi l’occasion pour marteler que sa structure et les 21 postes de santé n’ont enregistré pour l’année 2015, aucun décès de femme donnant naissance.  
Pour ce qui concerne la planification familiale, son district était à un taux de 8% en 2014 avant d’atteindre celui 20% en 2015. Le taux d’accouchement assisté dans les structures de santé a atteint la barre des  85% au niveau de sa zone. L’occasion de la journée dédiée aux femmes a été saisie par les "badianu gox" pour féliciter Madame Mbacké qui, selon Fatma Diop, abat un travail colossal depuis qu’elle est aux commandes du district. Elle a été donnée en exemple et  chaleureusement applaudie.
Mercredi 9 Mars 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :