ACTION DE SOLIDARITÉ AU LYCÉE DE N'DIAFFATE : Le maire Astou N'diaye au chevet des élèves de sa commune

La municipalité de Ndiaffate s’est illustrée dans un mécénat au profit des élèves du lycée de la commune qui ont porté leur choix sur la personne du maire Astou N'diaye comme marraine de leur FOSCO édition 2016. Une occasion saisie par le premier magistrat de la localité pour poser des actes de solidarité à l’endroit des meilleurs élèves du lycée de N'diaffate.


ACTION DE SOLIDARITÉ AU LYCÉE DE N'DIAFFATE : Le maire Astou N'diaye au chevet des élèves de sa commune

Marraine du FOSCO des élèves du lycée de N'diaffate, cette commune nichée dans la région de Kaolack, le maire Astou N'diaye n’a pas lésiné sur les moyens pour encourager l’excellence. En effet, elle a dégagé une enveloppe de 100.000 francs Cfa en guise de soutien pour une bonne réussite de ces activités récréatives en mode dans le milieu scolaire. Mais également, outre cette aide considérable, le premier magistrat de N'diaffate a pris les dispositions pour offrir une couverture médicale aux 35 meilleurs garçons lycéens, devenus des adhérents dans une mutuelle de santé. Et comme si ces largesses ne suffisaient pas, Mme le maire a aussi décidé de prendre totalement en charge les frais de scolarité des 14 meilleures filles du lycée. Des gestes qui ont été fortement appréciés par les bénéficiaires, leurs parents et les membres de l’administration de l’établissement scolaire qui n’ont pas manqué de saluer cette gestion inclusive et participative que leur maire a imprimé à son action notamment dans le domaine de l’éducation et de tout ce qui touche à la jeunesse locale de façon générale. Au sujet des grèves cycliques notées depuis quelques temps chez les syndicats d’enseignants, le maire de N'diaffate a tenu à lancer un appel en direction de tous les acteurs du système, particulièrement les enseignants afin que l’école Sénégalaise, au-delà même de l’année scolaire en cours déjà perturbée, puisse être sauvée. Elle a d’ailleurs beaucoup mis l’accent sur la volonté politique affichée par le président Macky Sall et son gouvernement en matière d’éducation sans compter les réformes universitaires amorcées pour améliorer la qualité de l’enseignement supérieur. Une vision qui, de l’avis de Mme Astou N'diaye se matérialise également à travers la construction d’infrastructures scolaires et universitaires dans la plupart des départements du Sénégal comme celle qui porte déjà le nom d’Amadou Makhtar M'bow.

Mercredi 11 Mai 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :