ACCIDENTS MORTELS DE CIRCULATION, PANNE DE LA RADIOTHÉRAPIE : Le Président Macky Sall tape sur la table

Après avoir présenté ses condoléances aux familles des victimes de l’accident macabre survenu sur la route de Malhem Hoddar, le président de la République a, en Conseil des ministres, axé sa communication sur sécurité routière et la gestion préventive des accidents de circulation. Ainsi, il recommande un Conseil interministériel de mise en œuvre d’un Plan d’urgence de sécurité routière.


ACCIDENTS MORTELS DE CIRCULATION, PANNE DE LA RADIOTHÉRAPIE : Le Président Macky Sall tape sur la table
Le président Macky Sall a, une nouvelle fois, lors du conseil des ministres, déploré les énormes pertes en vies humaines sur les routes. Ces drames, selon lui, sont en particulier dus à l’état de vétusté très avancé de nombre de véhicules et au non-respect par les conducteurs, des règles prudentielles élémentaires du code de la route.
Ainsi, le Président de la République a rappelé ses directives sur l’impératif d’intensifier les actions préventives de lutte contre l’insécurité routière et l’urgence de la mise en place d'un dispositif opérationnel de coordination de la sécurité routière. 
Avant de demander au Premier ministre de tenir, dans les meilleurs délais, un Conseil interministériel de mise en œuvre d’un Plan d’urgence de sécurité routière. A la suite de sa communication sur la prolifération des accidents routiers, le président de la République a évoqué la panne de la seule radiothérapie dont dispose le pays.
Ainsi, le Chef de l’Etat a demandé au Gouvernement de prendre d’urgence toutes les dispositions requises pour le renouvellement, dans les meilleurs délais, de l’appareil de radiothérapie de l’Hôpital Aristide Le Dantec, et la mise en œuvre efficace du Plan National de lutte contre le Cancer.
Mieux, il a invité le Premier Ministre à accélérer la finalisation du processus d’évaluation technique et financière de l’effectivité de la Couverture Maladie Universelle (CMU). Ce, dit-il, afin d’examiner les modalités de sa capitalisation et de son extension à d’autres soins et analyses spécialisés. Sur ce, le Gouvernement est appelé à proposer un programme prioritaire de modernisation des Services d’Accueil et d’Urgence (SAU) des hôpitaux, notamment des établissements hospitaliers implantés dans les régions, en vue de les doter de plateaux techniques, de locaux et de ressources humaines approprié. Il convient, dans ce cadre, d’accorder une attention particulière à l’équipement et au fonctionnement adéquats des services de réanimation dans les structures sanitaires, afin d’accroître la qualité des soins.
Jeudi 2 Février 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :