ABDOUL MBAYE FAIT REVER TOUBA « Des parties de pêche pourraient être organisées ici ! »


ABDOUL MBAYE FAIT REVER TOUBA « Des parties de pêche pourraient être organisées ici ! »
« Nous cherchons des solutions définitives et durables en lieu et place du traitement léger apporté par le passé »… voilà qui a été la conclusion du Premier ministre Abdoul M'baye au terme d’une visite de chantier à Touba . En compagnie des ministres Khadim Diop, Thierno Alassane Sall et Omar Guèye, l’hôte de la cité a tenu à avouer le retard accusé par l’Etat dans la mise en œuvre du plan d’urgence de l’assainissement de Touba, qui semble désormais englouti par le plan décennal qui prévoit entre 7 et 9 milliards pour la cité entre 2013 et 2014 . Pour Abdoul M'baye « les travaux sont en bonne voie » même s’ils ont commencé, concède-t-il, avec un peu de retard : « Il a fallu suivre toute la procédure de la réalisation des études à la passation des marchés » . Toutefois il s’estime confiant avec la bonne entame des réalisations : « Cela fait plusieurs mois, sur instruction du Président, que nous nous réunissons chaque semaine en réunion technique interministérielle pour suivre la mise en ouvre des premières phases des travaux du plan décennal de lutte contre les inondations que le Chef de l’Etat a défini, adopté à l’occasion d’un conseil présidentiel. Touba est l’une des villes concernées. Chacun se souvient des grosses difficultés qui ont été des problèmes récurrents durant ces vingt dernières années. Mais des solutions alternatives sont prises pour éviter à la ville de vivre les mêmes difficultés ». Ainsi à Gnari étages, la conduite a été remplacée par un caniveau capable accroître la capacité de drainage des eaux . A Keur Niang, trois pompes ont été mises en place en remplacement des deux existantes et peu performantes. La station de Keur Niang se retrouve avec un bassin provisoire de stagnation des eaux dont la capacité est multipliée par 5. Abdoul M'baye annonce même que « des parties de pêche pourraient être organisées dans ce coin de la cité religieuse », plus précisément à Keur Niang, une localité toujours rudement éprouvée en période d’hivernage à cause d’un bassin surchargé . Pour finir,il invitera les populations à cesser les branchements clandestins...
Lundi 22 Juillet 2013
Mamadou Moustapha MBAYE




1.Posté par pape gueye le 22/07/2013 16:33
c'est bien ! Liguey rek, !



Dans la même rubrique :