ABDOU KARIM SALL À TOUBA : « Quatre millions d’abonnés non encore identifiés…Trois opérateurs internet de plus au Sénégal… Pour ce magal…»



Le directeur général de l’Artp a sacrifié, ce jeudi, à sa traditionnelle visite d’avant-magal pour s’enquérir du niveau d’installation, par les opérateurs de téléphonie, des infrastructures nécessaires à la bonne distribution du service téléphonique et de l’internet dans la cité religieuse. Une occasion qui lui a permis de s’entretenir avec Cheikh Bass Abdou Khadre Mbacké au nom du Khalife Général des Mourides, Serigne Sidi Mokhtar Mbacké.
Abdou Karim Sall a, par la suite, effectué des descentes au niveau des QG des différents opérateurs avant d’afficher un satisfecit du niveau d’exécution des cahiers de charge.
« Notre mission est de vérifier de manière continue la qualité des services rendus aux usagers. Nous allons vers un événement important qui draine beaucoup de pèlerins. C'est la raison pour laquelle, contrairement aux autres années où nous avions l'habitude de venir constater ce que les opérateurs ont prévu en terme d’installations, en terme de déploiement. Mais cette année nous avons décidé de venir  une semaine pour vérifier et visiter les installations des opérateurs conformément aux indications qu'ils nous avaient données. Nous leur avions demandé de prendre toutes les dispositions. Les opérateurs sont en train de se déployer pour que les clients qui vont faire le déplacement lors du Magal ne puissent pas avoir de difficultés quant à la qualité de service mais aussi quant à la qualité de couverture. Nous avons vérifié et nous avons vu qu'ils sont effectivement en train de se déployer ». Abdou Karim Sall confie que ses équipes veilleront au grain, inlassablement. « On sera là avant et le jour du Magal ».

IDENTIFICATION - Une prolongation accordée
 
Six mois pour un ultimatum donné aux clients de se faire identifier, le directeur de l’Artp est au regret de noter que 4 millions d’abonnés continuent de répondre absent à l’appel.
« La campagne d'identification se termine aujourd'hui, après un ultimatum de 6 mois. On avait dit, passé ce délai, des dispositions allaient être prises ». Sur le parc de 15 millions d’abonnés, Abdou Karim Sall a fait comprendre que 11 millions ont fini d’être identifiés, soit un gap de 4 millions. Toutefois, compte tenu de l’imminence du magal, il a décidé d’accorder une nouvelle prolongation pour éviter de créer des désagréments. Une semaine a été retenue comme durée du nouveau délai. Ceux qui ne s’exécuteront pas, ne seront pas résiliés, pour autant. Ils seront juste  suspendus avec à la clé une incapacité de recevoir et d’émettre des appels. La résiliation sera définitive, dit-il, deux semaines après, si les concernés ne font aucune réaction.

TROIS NOUVEAUX OPÉRATEURS POUR L’INTERNET

C’est Touba qu’il a choisi pour donner l’information. Le Sénégal va accueillir trois nouveaux fournisseurs d’accès internet qui auront, précise-t-il, des licences. Cette perspective sera effective dans exactement un mois, selon Abdou Karim Sall. L’appel d’offres déjà ouvert, sera alors clôturé très prochainement.
Le directeur de l’Artp de déclarer que ces « FAI » vont opérer sur l’étendu du territoire. Ce qui permettra, confie-t-il, aux Sénégalais d’avoir un éventail de couverture plus large. Toutefois, il précise que le pays sera scindé en quatre zones et chaque opérateur opérera dans une zone bien précise. Cela participe de la démocratisation de l’accès à internet à haut débit. Chaque client aura 7 possibilités de choix avec des tarifs plus abordables.
Un important lot de matériel téléphonique sera remis au comité d’organisation du magal.
Jeudi 10 Novembre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :