A son retour de voyage, le chef de l’Etat entre compassion et fermeté


A son retour de voyage, le chef de l’Etat entre compassion et fermeté
Le Président Macky Sall, qui a foulé vers 21 heures ce dimanche le tarmac de l’Aéroport Léopold Sédar Senghor, a fait une déclaration face à la presse en présence de quelques-uns de ses ministres, une déclaration axée principalement sur la situation de crise qui sévit à l’Université de Dakar. Macky Sall a utilisé la fermeté et averti « ceux qui cherchent à attiser le feu à des fins politiciennes » dans la situation actuelle.
« J’ai suivi ces événements de près durant tout mon séjour à l’étranger. C’est une circonstance très regrettable qui est douloureuse pour la famille endeuillée et pour nous tous » dira-t-il.
Et d’ajouter « prochainement, je rencontrerai tous les acteurs concernés à cet effet. Cela dit je regrette que dans une situation qui invite à la compassion, à la réflexion et au dépassement, certains cherchent à attiser le feu à des fins politiciennes. Pensant qu’ainsi, ils pourront attiser le feu dans le pays. Ceux qui le font ne sont pas responsables, ils doivent savoir qu’un Etat, c’est de la démocratie, ce n’est qu’un seul Président qui a été élu, alors laissons le travailler... Le désordre ne sera pas à l’ordre du jour, alors gare à ceux qui voudront le semer.  Ils seront responsables de tout ce qui se passera et force restera à la loi. Je voudrais aussi donner l’assurance que le Gouvernement conformément à sa vocation, assurera la sécurité de tous, en toute circonstance et ma disponibilité pour le dialogue est permanente.» 
Il a par ailleurs indiqué avoir « personnellement appelé les parents de la victime à qui il a présenté ses condoléances ainsi que celles du gouvernement et de la nation tout entière ». Il a lancé un appel au calme indiquant que l’enquête sera menée jusqu’à son terme.  
« Une enquête rigoureuse est en cours, afin que toute la lumière soit faite sur cet événement malheureux, et toutes les mesures idoines seront prises. En attendant je lance un appel au calme et à la sérénité. La violence sous toutes ses formes, y compris celles verbales n’a pas sa place à l’Université qui doit rester un temple du savoir d’où jaillit la lumière de la sagesse »
Macky sall a révélé que le Gouvernement continue de consacrer des efforts considérables au soutien de notre système universitaire, « avec plus de 40 milliards de francs CFA par an ». « A l’heure où je vous parle les 62.500 comptes bancaires des étudiants boursiers sont approvisionnés et sont payés pour un montant 30 milliards 347 millions entre le mois de Décembre et celui de Juillet dernier ».
Reconnaissant qu’il y  a eu un retard, il a indiqué cependant que l’Université a largement dépassé ses capacités d’accueil « c’est pourquoi nous nous attelons à la désengorger avec la deuxième université de Diamniadio et celle du Sine Saloum.»
Le Président a souhaité pour finir, que Gouvernement, enseignants, étudiants et partenaires sociaux puissent travailler « à la sauvegarde de notre patrimoine universitaire dans un esprit d’ouverture de dialogue et de concertation, afin qu’il reste un pôle d’apprentissage ». 
Dimanche 17 Août 2014
Dakaractu




1.Posté par bubs le 18/08/2014 01:20
merci c'est ce qu'on attendait de vous monsieur le president en tout cas il faudra prendre toute vos responsable .

2.Posté par dieng le 18/08/2014 07:22
Bien Dit Monsieur le président Force reste à la Loi

3.Posté par Sidiki Diouf le 18/08/2014 07:40
Merci Président.

4.Posté par sall le 18/08/2014 10:22
chers compatriotes sénégalais est ce que notre Président comprend le français ? il parle comme un éleve de cm2 ça fait peur hein ce Macky SALL !



Dans la même rubrique :