A quand l’accélération de la cadence dans la mise en œuvre des politiques publiques du PSE ?


A quand l’accélération de la cadence dans la mise en œuvre des politiques publiques du PSE ?
Il y a une légitime impatience des citoyens par rapport à l'exécution annoncée et prévue des projets du Président Macky Sall dans le  Plan Sénégal émergent (PSE). En Août 2014, le Premier ministre annonçait que 2015 serait l'année des grandes réalisations. Dans un entretien avec Intelligences Magazines du mois d’août 2014 le Premier ministre Mahammed Ben Abdallah Dionne faisait l’annonce  de la réalisation de quelques infrastructures figurant parmi les 27 projets phares du Plan Sénégal émergent dont la mise en service de la première phase du nouveau parc industriel de Diamniadio. Ces infrastructures seront livrées en 2015 nous promettait-il ! nous comptons les derniers jours de 2015.
 
Le Premier ministre disait dans cette même interview que 2015 sera l’échéance pour la mise en service de la première phase du nouveau parc industriel, une SODIDA (Société du domaine industriel de Dakar) en plus grand, destinée à héberger à Diamniadio, les entreprises chinoises candidates à la délocalisation de milliers d’emplois au Sénégal.
 
Le chef du gouvernement avait aussi assuré que 2015 devrait également être l’année de lancement du Tramway et Train Express Régional (le TER) reliant l’aéroport international Blaise Diagne de Diass à la ville de Dakar via Diamniadio, Rufisque, Mbao et Pikine.
 
Cette semaine par voie de presse on nous annonce  dans les titres des journaux que notre pays attend la livraison de 100 appartements au niveau du pôle urbain d'ici Janvier 2016. Franchement, sans faire du mauvais esprit, accordons nous à constater que les annonces et les attentes en terme de réalisation sont disproportionnées. On ne parlera d’inefficacité, mais nous aimerions avoir une explication sur le décalage entre les annonces et les réalisations.
 
Cette déception à notre niveau pose des questions légitimes sur l'exécution de la vision du Président et de son chef de gouvernement. Plus d'un an après de telles annonces du Premier ministre qui nous avaient tant enthousiasmées, on remarque une difficulté de transformation de cette vision en actes concrets pour des projets qui nous dit-on seraient déjà ficelés et financés. Certes les projets ont cette particularité de voir leurs plannings souvent revus. Mais ces retards sont dans un sens inquiétants à juste titre. Serait-ce un problème de leadership et d’efficacité dans la réalisation des projets ? Un problème au niveau des responsables de structures chargés de réaliser cette émergence tant annoncée ?  
 
Notre conviction est que le pays, avec le Président à sa tête a besoin d'une vraie accélération des réalisations pour continuer à hisser notre pays au rang des économies dynamiques et prospères. Il y va de l’atteinte des niveaux de croissance qu’on s’est promis, avec en gain l’amélioration du taux de chômage dans notre pays. Tout notre souhait est que 2016 soit l’année qui verra les projets phares du PSE se réaliser dans l'efficience et l'efficacité pour le bien des populations.
 
Mohamed LY
Président Think Tank IPODE
Dimanche 20 Décembre 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :