A propos des gardes du corps indélicats du Président : Il y a huit ans, mourait Ismaïla Mbaye


A propos des gardes du corps indélicats du Président : Il y a huit ans, mourait Ismaïla Mbaye
Et de deux pour 2011. Encore l’entourage du Président Abdou­la­ye Wade qui se fait distinguer à l’étranger avec un mot clé : drogue. Le deuxième mot clé est garde du corps. Après le vol de devises du grand-père de Président en 2009, on parle en 2011 d’un garde du corps du président de la Répu­bl­ique mis en cause dans le cadre d’une enquête du Fbi pour trafic de drogue.
La révélation de cette enquête par les confrères de la Rfm tombe un jour de souvenir pas heureux à propos des gardes du corps du Président Abdoulaye Wade, en particulier ceux recrutés dans la «troupe» des an­ciens calots bleus. 14 novembre ? Il y a huit ans, un garde du corps du chef de l’Etat mourait dans un accident de la circulation à Patar, sur la route de Mbacké. C’était un vendredi, le 14 novembre 2003. Ismaïla Mbaye alias Do, garde du corps du Président Wade et un suspect n°1 dans l’agression contre Talla Sylla revenait d’un voyage sur Touba, en compagnie de son ami Cheikh Diop, mort sur le coup et de leurs épouses et enfants.

Sa mort, à l’époque, avait été troublante car Ismaïla Mbaye, l’homme à la balafre sur le visage, était le principal suspect dans l’agression aux marteaux qui avait failli coûter la vie à Talla Sylla un mois plus tôt. En effet, les pistes de l’enquête de la Gen­darmerie sur cette agression perpétrée un soir de dimanche 5 octobre 2003 s’étaient rétrécies vers la présidence de la République et semblaient désigner Ismaïla Mbaye qui avait même été entendu. D’où alors le doute suscité à l’époque par cet accident, surtout que le défunt aurait déclaré en cette période qu’il ne paierait pas seul pour ce «crime» commandité aux lendemains de la sortie du single Ablaye Abalgnou sur le marché et dans lequel le leader du Jëf-Jël brocardait Me Wade et son régime.
Mais la théorie officielle retenue à la suite de cet accident qui avait coûté la vie au garde du corps Ismaïla Mba­ye et un de ses amis nommé Cheikh Diop, faisait état d’ennuis mécaniques du véhicule 4X4 que conduisait la victime, ainsi que «son pied lourd» qui pesait sur l’accélérateur.

( Le Quotidien )
Mardi 15 Novembre 2011




1.Posté par DEUG le 15/11/2011 14:50
ALLAKOU AKBAR



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016