A peine nommé président de la commission de l’UEMOA, Hadjibou Soumaré sur siège éjectable


A peine nommé  président de la commission de l’UEMOA, Hadjibou Soumaré sur siège éjectable
DAKARACTU.COM  Il n’a pas encore fini de s’installer sur son fauteuil, le voilà qui est sur siège éjectable. En effet, l’ex-Premier ministre, Hadjibou Soumaré, risque de ne pas durer à la présidence de la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA). Selon le journal Enquête, le président en exercice de l’Uemoa, le Togolais Faure Gnassingbé, a déjà signé deux actes : le premier confirmant la nomination de Soumaré au poste de commissaire en remplacement d'Elhadji Abdou Sakho et un deuxième acte relatif à sa désignation comme président de la Commission. Le forcing du Sénégal a installé le malaise dans l’institution, avec ce précédent inauguré par le président Wade en limogeant un fonctionnaire communautaire protégé par une charte que ces concepteurs ont pris le soins de verrouiller, notamment pour toute tentative d’aliénation de l’indépendance des commissaires. Elhadji Abdou Sakho a décidé d’ester en justice. Une jurisprudence existe. En 2005, quand le président ivoirien Laurent Gbagbo avait tenté de démettre un commissaire ressortissant de son pays, la juridiction de l’Union l'avait débouté. Donc la voie est toute tracée pour le Sénégal de Wade de subir le même sort que la Côte d’Ivoire de Laurent Gbagbo. Autre écueil à la pérennité de Hadjibou Soumaré à son poste, la position du Niger qui, même s’il a accepté de laisser le poste pour ce mandat au Sénégal, n’est pas encore fondamentalement claire. 
Mercredi 16 Novembre 2011




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016