A la suite de la déclaration ci-dessous du président Abdou Diouf, j’exprime ici mon indignation (Mandiaye Gaye)


A la suite de la déclaration ci-dessous du président Abdou Diouf, j’exprime ici  mon indignation (Mandiaye Gaye)
AFP – « Le secrétaire général de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) et ex-président sénégalais Abdou Diouf, interrogé jeudi sur la situation politique au Sénégal, a indiqué qu'il s'en tenait au devoir de réserve qu'il s'était imposé concernant son pays. »

C'est de la lâcheté pure et simple cette attitude de Diouf, il n'y a pas d'autres explications qui puissent tenir. Comment peut-on s'abstenir même en simple citoyen, quand votre pays est menacé gravement de troubles ? Si ce que vous dites est vrai que : « vous avez été nourri par le lait sénégalais et enraciné » -par conséquent, une dette évidente alors envers votre pays- vous ne devriez pas vous réfugier derrière un prétendu parjure. Juste au moment où par la faute d'un homme assoiffé de pouvoir, tente de mener votre pays vers l’abîme. Dans le même temps où, le monde entier est inquiet de la situation de votre pays, vous, vous observez et laissez faire avec une indifférence inacceptable, comme le font les poltrons, face à l’agression de leur Patrie. Vous faites honte à votre peuple, qui vous a tout donné, et qui a fait de vous, ce que vous êtes devenu aujourd'hui. Mais pourquoi avez-vous le culot alors, d'intervenir dans les affaires intérieures des autres pays francophones, quand cela ne va pas? De quel droit le faites-vous? Mais, j'ai l'impression que vous avez banni votre peuple et votre pays, comme s’il vous avait porté un immense tort, or c’est le contraire qui devait être. C'est parfaitement de l'ingratitude inqualifiable que votre silence coupable exprime ici. Votre peur bleue de Me Wade, qui vous a toujours habitée et vous poursuit encore, vous conduit à être un traitre à votre nation, qui se trouve présentement face à un danger imminent. Vous êtes pourtant, témoin des interventions énergiques et courageuses de la communauté internationale, qui ne s'est pas réfugiée elle, derrière et moins encore la peur d’être taxée d’ingérence dans les affaires internes du Sénégal. Elle ne s’est pas gênée de condamner sans équivoque, cette situation grosse de danger. Vous faites pitié à vos compatriotes qui sont encore attachés à vous inconsciemment. Mais honnêtement, il faut le dire tout net, vous ne méritez plus de porter la nationalité sénégalaise et sa citoyenneté. Et si demain, le peuple sénégalais, sortait victorieusement de ce combat contre le fossoyeur de la République, Me Wade, on devrait légitimement vous déchoir de votre nationalité sénégalaise. Il est clair aujourd'hui pour beaucoup de Sénégalais, que votre attitude est un soutien tacite ni plus ni mois à Me Wade, qui est en train de manipuler et de violer toutes les institutions de la République, rien que pour demeurer inconstitutionnellement au pouvoir. Ce soutien vous l’avez même exprimé dans un passé récent – malgré votre prétendu devoir de réserve, fait en deux poids et deux mesures- en déclarant que Me Wade faisait du bon travail à la tête de notre pays. Comment le sauriez-vous, vous qui ne vivez pas ici ? Vous avez bien préféré de continuer à vivre votre belle vie, hors de votre pays en danger et menacé d’implosion, pour quelqu'un, à qui son pays a tout donné plus que tout autre. Mais Abdou, savez-vous ce que vous êtes réellement ? Sans doute non ! Vous êtes un apatride un point c'est tout.

Nous n'avons rien à faire de vos piètres prières. Prières dont la puissance est nulle auprès de Dieu car, son auteur a trahi les siens. Et Dieu, n’aime pas les traitres et les lâches. Par conséquent, Vos prières ne peuvent nous servir absolument à rien du tout, dans le cas d'espèce. Engagez-vous comme tous les patriotes pour défendre la patrie, sinon, abstenez-vous de grâce, plutôt que de faire des déclarations qui frisent la provocation de la majorité des Sénégalais, qui sont eux, préoccupés présentement, par l’avenir de leur pays. Si vous manquez outrageusement de courage à ce point, pour ne pas oser dire la simple vérité à Wade, de grâce taisez-vous et laissez le peuple sénégalais prendre ses responsabilités pour enlever Wade à la tête de notre pays , un de ces jours. Wade suit exactement les mêmes traces que Gbagbo, vous le savez pertinemment -je gagne ou je gagne- en tripatouillant la constitution et manœuvrant les membres du Conseil constitutionnel, le Commandement territorial et l’administration générale, pour qu'ils abondent dans le sens qu'il veut, c'est à dire valider sa candidature pour un troisième mandat inconstitutionnel et remporter l’élection du 26 février au premier tour. Vous vous comportez envers votre patrie, pire que ne le feraient des étrangers à lui. Et hypocritement, vous évoquez le prétexte fallacieux de parjure, c'est faux! Vous avez profité opportunément de la gentillesse et la générosité de cœur du peuple sénégalais toute votre vie durant, pour vous mettre à l’abri du besoin sur son dos. Et dès que vous avez perdu le pouvoir, vous vous êtes exilé, en nous laissant dans nos difficultés de tous ordres, c’est indécent. C’est une honte pour votre stature! Avec tout ce que votre pays vous a donné, vous lui tournez quand même le dos, au moment où il a eu besoin de tous ses enfants, en mesure de lui apporter un tant soit peu, pour le sauver, d'un dictateur monarque. Mais, l'histoire dira aux générations futures, quel genre d'homme vous fûtes véritablement. Un lâche et poltron dans le plein sens des termes. Si vous aviez mûrement réfléchi avant et tenu compte de votre passé, vous ne sortiriez jamais de tels propos aussi honteux, offensants et indignes, de votre bouche, en tant que, ancien chef d’Etat de son pays. Mais en réalité vous avez été trahi par votre pensée qui a certainement exprimé ce que vous aviez dans le cœur. Bon débarras Abdou ! Mais nous, nous resterons fidèles à notre pays et à la Patrie quoi qu’il advienne. Nous prions enfin Dieu, l’omnipotent et l’omniscient de nous donner prochainement, un vrai président de la République, profondément attaché à notre culture à tout point de vue, à la démocratie et au respect des institutions de la République, parmi les nouveaux types de citoyens.
Mandiaye Gaye

Gaye_mandiaye@hotmail.com
Samedi 4 Février 2012
Mandiaye Gaye




1.Posté par alf le 04/02/2012 11:57
Monsieur Gaye vous êtes trop suffisant et plus qu'arrogant. Ce sont des gens comme vous qui vont naitre les guerres civiles... parce que vous faites l'apologie de la haine entre frères d'un même pays. Vous êtes qui pour traiter le président diouf de la sorte et lui donner des leçons. Sachez lo haine Abdou diouf rek haine nala louko eupeu... Espèce d'enc............................

2.Posté par cs le 04/02/2012 12:18
Merci Gaye. Entiérement d'accord avec vous sur tous les points. Diouf a déçu. Heureusement que je ne me suis déplacée pour lui quand il était à Clermont-Ferrand vendredi 27 janvier 2011 ce poltron et lâche de Diouf.

3.Posté par remark le 04/02/2012 12:36
MONSIEUR GAYE JAIME VOTRE DISCOURS ET VOUS AVEZ MES FELICITATIONS
ABDOU DIOUF DOIT PARLER !!!!!!!!
JE COMMENCE PAR DIRE KE LE SENEGAL NA PAS BESOIN DE ABDOU DIOUF MAI LUI, IL A BESOIN DU SENEGAL JUSKA MAINTENANT
C'EST LE SENEGAL QUI LA BERCE, LA NOURRI, LA FORME, LES SENEGALAIS LONT NOMME PRESIDENT PENDANT 20ANS, ET CEST GRACE AU SENEGAL KIL EST DEVENU SECRETAIRE GENERAL OIF DONC JE PEU DIRE JUSKA PRESENT LE SENEGAL NA PAS ENCORE FINI DE LUI DONNER
LE SENEGAL NA PAS BESOIN DE TOI MONSIEUR..... NON!!!
MAIS TOI TU AS ENCORE BESOIN DU SENEGAL POUR AVOIR CES PRIVILEGE
ALORS MON CHER TANT SOI PEU IL FAUT ETRE UN PEU RECONNAISSANT ENVERS CELUI KI TE DONNE TOUJOURS JUSKA MAINTENANT

4.Posté par Dia le 04/02/2012 12:59
Merci pour ton article car vous avez exprimé ce que j'ai ressenti quand j'ai vu prie

5.Posté par llatama le 04/02/2012 13:06
ABDOU ne mérite rien du tout le premier qu'il a trahi c'est le parti socialiste qui a tout fait pour lui ses homologues au etat unis ni en France ne font pas ça honnêtement et sans haine Abdou diouf est un traitre

6.Posté par Lougatois le 04/02/2012 13:35
J'admirais beaucoup Abdou Diouf, je l'adorais même a tel point que j'ai pleuré quand il a quitté le pouvoir mais malheureuseemnt il m'a décu. Sur le fond, je partage l'avis de Monsieur Gaye. Je ne peux pas comprendre son "devoir de réserve" contre l'injustice d'autant plus qu'il tente de donner des leçons aux autres pays. Toutefois, il faut reconnaître qu'il est 100 fois mieux que Wade!

7.Posté par le 04/02/2012 14:58
il a deçu plus d'un .personne ne comprend son attitude, son pays qui lui a tout donné, sombre et lui continue à s'abstenir de tout commentaire.c'est indigne.le ps qui lui a tout donné attend autre chose de lui.enfin c'est sa vision des choses.l'histoire retiendra son attitude

8.Posté par Malick Diop le 04/02/2012 15:24
De grace Diouf ne merite pas que l'on parle de lui et depuis que nous sommes en crise vous n'avez entendu aucun Senegalais le regretter sinon un journaliste Francais qui a profiter d'une occasion pour lui poser une question qui s'imposait.
La seule chose que nous lui reconnaissons est d'etre un homme qui est partie dignement du pouvoir mais a part cela la majorite des Senegalais sait que la situation que nous vivons aujourd'hui lui est indifferente.
Un Senegalais qui pense a son pays.
Wa salam.

9.Posté par LE PATRIOTE le 04/02/2012 15:30
Merci Monsieur Gaye, Diouf est toujours eu peur de Wade et sa défaite il s'est mue en un soutien de ce dernier. il a déclaré qu'il trouvait normal le fait que Wade confie autant de ministères à son fils. En 19 ans de règne, je ne vois pas concrètement ses réalisations pour une si longue longue période. la crise politique dans laquelle Wade a installé ce pays m'a aussi permis de savoir qui était vraiment Diouf. il a beaucoup de points communs avec Wade. une seule chose l'a honoré: sa façon de quitter le pouvoir, et sur ce point il parait que ce serait l'armée qui lui a intimé l'ordre d'appeler Wade et de le féliciter. Personnellement Diouf est une page sombre de l'histoire de ce pays, je ne lui voue un grand respect et il vient de me conforter dans ça
Diouf n'est pas une référence pour nous jeunes car c'est loin d’être un patriote. il s'est sucré a la tête de ce pays et maintenant basta
VIVE LA PATRIE

10.Posté par LE PATRIOTE le 04/02/2012 15:32
Merci Monsieur Gaye, Diouf a toujours eu peur de Wade et après sa défaite il s'est mue en un soutien de ce dernier. il a déclaré qu'il trouvait normal le fait que Wade confie autant de ministères à son fils. En 19 ans de règne, je ne vois pas concrètement ses réalisations pour une si longue longue période. la crise politique dans laquelle Wade a installé ce pays m'a aussi permis de savoir qui était vraiment Diouf. il a beaucoup de points communs avec Wade. une seule chose l'a honoré: sa façon de quitter le pouvoir, et sur ce point il parait que ce serait l'armée qui lui a intimé l'ordre d'appeler Wade et de le féliciter. Personnellement Diouf est une page sombre de l'histoire de ce pays, je ne lui voue un grand respect et il vient de me conforter dans ça
Diouf n'est pas une référence pour nous jeunes car c'est loin d’être un patriote. il s'est sucré a la tête de ce pays et maintenant basta
VIVE LA PATRIE
VIVE LA FIERTÉ NATIONALE

11.Posté par Abdoul Aziz le 04/02/2012 15:38
Merci Mr. GAYE pour votre contribution, mais je pense sincèrement que c'est gaspiller son temps que de parler de ce monsieur qui est plus qu'un traitre à son pays qui lui a, pourtant, tout donné. Mais il est ce qu'il est c'est-à-dire un grand BADOLA. La meilleure illustration de cette assertion est le plus fait en quittant le pouvoir, il n'a eu aucun mot de remerciement à l'encontre de son parti encore moins à l'encontre du peuple.

12.Posté par abdou le 04/02/2012 16:33
mr gaye tu n'es qu'un con doublé d'un menteur et manipulateur . wayé barke gamou gui , yallla na la yalla natou

13.Posté par mansour le 04/02/2012 18:32
monsieur gaye, je trouve votre contribution juste. cependant il est à regretter la dureté de tes propos envers un monsieur connaisseur de la diplomatie et du sens des mots. Diouf n'est pas réellement ce portrait que tu lui a dréssé, peut etre que je me trompe mais qui connait le sens des mots et les figures de styles saura qu'il a donné une belle leçon de sagesse et de courage à qui sait lire entre les lignes. Diouf est et demeure un homme d'état de grande envergure et si son successeur avait cette classe et élégance on en serait pas là aujourd'hui.

14.Posté par Samuel D le 04/02/2012 21:42
Salut à tous,
je suis africain d'un pays ou depuis 42 ans la violence et la haine ont pris le dessus sur la raison et le respect mutuel des concitoyens; un pays où le plus audacieux devant la violence devient homme d’état, un pays ou la triche et l'absence de parole est devenu la norme. Je parle de Madagascar, mon pays dont je ne suis pas fier.
Laissez-moi vous dire que, les critiques de M Gaye sont fort légitimes, mais je trouve, que Abdou Diouf montre ici une grande preuve de retenu et de maîtrise. Trop souvent nous africains, nous nous emportons, dans des inflammations et des réactions de violences excessives, face à ce que nous jugeons injuste; ce qui provoque toujours des dégâts, qui sont souvent plus importantes que nous sommes capable de construire en 4 générations. Pour moi, M Diouf réagit en grand homme. Il faut être patient et il faut inviter chacun á la patience et á la raison.
Votre ancien président, je ne peux le mettre au même niveau que Wade ou notre ancien Président malgache Ravalomanana, comme vous le savez, il y a une semaine, il était prêt à emmener à la mort ses disciples, de par son arrivée à Antananarivo, juste pour faire du tord à son adversaire. Il a appelé tous le monde pour lui servir de champs de protection face à l'armée et la police malgache.
Parfois, se contenir est plus noble qu'une réaction irréfléchi, qui induirait forcement à la violence verbale puis physique. M Wade a le même symptôme, que les autres présidents africains médiocres. Il croient qu'en allongeant en permanance ses mandats, il changerait la qualité de son bilan globale. Il se croit le seul capable reussir et de penser pour ce pays. C'est là qu'on se rend compte de ses limites. Il doit partir le plus vite possible, ... Oui, mais de lui même.

Salutations

SD

15.Posté par khady77 le 05/02/2012 13:39
EXELLENT MR GAYE . DIOUGF EST UN VRAI APPATRIDE seulement comment demain il pourra intervenir dans d'autres conflits DIOUF EST UN INGRAT

16.Posté par teus le 05/02/2012 15:06
Bravo Mandiaye, Diouf mérite tous les qualificatifs que tu lui adresses. Diouf n'a jamais été patriote. Pour preuve, dès sa défaite, il a préféré fuir le pays et se réfugier en France. Surtout par peur de Abdoulaye Wade. Abdou Diouf n'a jamais eu du respect pour le Sénégal qui lui a tout donné. Je l'attends à la fin de son mandat. Qu'est ce qu'il va faire, rester en France ou retourner dans son pays, le Sénégal, où il n'a même pas de maison. Quel désastre pour cet homme. Personne ne vous regrette. Après SENGHOR qui fait le Sénégal, vous avez détruit le Sénégal et ABDOULAYE WADE, le despote éclairé, a installé le chaos.
SHAME ON YOU ABDOU DIOUF, SHAME ON YOU ABDOULAYE WADE. Deux ABDOU qui se valent vraiment.

17.Posté par Doff le 06/02/2012 10:59
Merci Mandiaye ,j'ai toujours admiré et aimé Diouf, mon propre pére à travaillé pour lui mais hélas il à deçu, vous avez raison Gaye c'est un poltron
Quand sa fille Yacine s'est mariée avec le GNEGNO Diokhané, diouf lui meme à appeler WADE pour lui en faire part ,ce dernier à reçu Yacine et son mari leur à offert beaucoup d'argent et une voiture 8x8 avant de leur dire si vous avez le moindre soucis sachez que je represente votre pére ici
Rien qu'avec cet exemple et son silence sur l'etat de notre cher sénégal montre que Diouf soutient in peto ce WAde
Enculéeee de Diouf

18.Posté par gaye le 06/02/2012 15:12
je crois k tu dois etre fou ou droguer pour parler a ce ton a un ex president de la republik, je crois k tu ne merite meme pas detre lu puisk tu ne dis rien dinteressant k des insultes, insulte ton pere ou ta mere, petit magaye. tu crois k en insultan le president diouf tu te valorise ou tu cree en toi une importance, cest pas comme alors ressaisi toi en ecrivant pardon au president diouf



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016