A Thiarni : Djibo approuve la sanction contre Sonko


A Thiarni : Djibo approuve la sanction contre Sonko
Le leader de l’Union pour le renouveau démocratique (Urd), Djibo Leyti Ka, a salué la décision de Macky Sall de mettre fin aux fonctions de l’inspecteur principal  des impôts et domaines, Ousmane Sonko. «Un fonctionnaire, ce n’est pas n’importe qui. Il est soumis au droit de réserve. Si chacun disait ce qu’il savait par son boulot, sa position, l’Etat va s’écrouler», a  souligné M. Ka.
Le patron des rénovateurs invoque la loi 61-33 du 15 juin 61 qui règlemente l’attitude à tenir pour tout fonctionnaire. Pour lui, Sonko qui est un fonctionnaire de profession a été sanctionné à la «hauteur de sa faute. Macky Sall a pris ses responsabilités que j’approuve beaucoup d’ailleurs».  «Ceux qui disent que la décision du chef de l’Etat est lourde ignorent les textes qui régissent le comportement du fonctionnaire», a-t-il ajouté. Le Secrétaire général de l’Urd s’exprimait à Thiarni, son village natal, en marge d’une réunion avec les conseillers municipaux et départementaux membres de la mouvance présidentielle. Après Déaly et Thiarni,  «Peulh bou Rafet» compte battre campagne  également à Mboula et à Yang-Yang, deux autres communes dirigées par des maires rénovateurs pour obtenir une large victoire de la coalition «Benno bokk yakaar», le 4 septembre prochain.
 
Vendredi 2 Septembre 2016
Dakar actu




1.Posté par Sadikh le 02/09/2016 13:34
Ne nous parlez plus ce droit de réserve ou ce respect des lois et règlements parce que ce sont des prextextes que vous avancez pour justifier votre acte. Ousmane SONKO n'a fait rien de grave si ce n'est pas dénoncer ( au grand bonheur des Sénégalais) des pratiques qui se passent sous la table à l'insu du bas peuple. Le fait de vouloir imposer aux Sénégalais ce que le puissant colonisateur n'avait pas réussi à faire relève d'une simple utopie. Des dignes fils du Sénégal qui defenderont les intérêts du pays, il y en aura toujours . Il faut faire très attention car demain il fera jour et un autre décret viendra casser ce décret qui confirme la radiation de M. SONKO. Qui prendra ce décret ? 'one never knows' si ce n'est pas ALLAH. Faisons de bonnes actions .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :