A PROPOS DE L'HOMME MORT A PATAR SINE : Les responsables politiques du Sine ne parlent pas le même langage


A PROPOS DE L'HOMME MORT A PATAR SINE : Les responsables politiques du Sine ne parlent pas le même langage
Sur la mort d'une personne à Fatick et plus précisément à Patar Sine, les responsables politiques de l'Apr du Sine n'ont pas accordé leurs violons. En effet, pour Matar Bâ , aucune mort d'homme n'a été enregistrée. Alors que pour Sory Kaba, il y a bel et bien eu mort, mais la bagarre qui a conduit à ce drame n'a rien à voir avec la politique, encore moins avec la visite du Président de la République.
Vu sous cet angle, Sory Kaba a raison sur le maire de Fatick, car une personne a été tuée à la suite d'une bagarre même si nos confrères de l'Aps parlent d'accrochage mortel suite à une dispute autour d'une chambre à air. La victime, selon nos confrères, a reçu une brique avant de succomber à ses blessures. Le fait constant demeure donc la mort de cet homme. Un accident survenu le mardi, c'est à dire le jour même de l'arrivée du Président Sall à Fatick. Le commissaire et le Gouverneur n'ont peut-être pas été informés par leurs services, ce qui est tout de même surprenant.
L'équation demeure donc désormais la cause réelle de la bagarre. Et celle ci varie selon qu'on se situe d'un côté ou de l'autre de la tombe de ce jeune d'une vingtaine d'années. Dans tous les cas, à Patar Sine, le deuil se vit mal. Le fait que les deux protagonistes, tous deux militants de l'Apr, n'appartiendraient pas à la même tendance, ajoute à la confusion, même si la thèse de Sory Kaba mérite égard...

Samedi 25 Juillet 2015
Dakaractu




Dans la même rubrique :