A Méouane, l'APR connait ses vrais ennemies


A Méouane, l'APR connait ses vrais ennemies
"Les faux amis sont plus dangereux que les ennemis déclarés" Henri-Frédéric Amiel

Décidemment l'APR de Méouane devrait chercher ses adversaires parmi ses propres responsables. Après le communiqué calfeutré du sieur Bara Ndiaye accusant, de manière prétentieux, les responsables du Rewmi (notamment Pape Diouf et Masse Ndoye) d'agir de manières peu commodes et incohérentes au sein de la coalition BBY, le parti présidentiel vient de montrer à la face de la localité que les démons de la division ont fini de se démasquer.

Mamour et Bara : Tel est la nouvelle adversité entre les deux ndiayenne de l'apr dans la communauté rurale de Méouane.

Personne ne pouvait imaginer un tel scénario et pourtant cela arriva un certain 20 Avril 2013, fort en symboles et en bouleversements.

D'abord le village fortuitement choisi (Méckhé Village) n'a jamais aussi désavoué un responsable qui aspire à diriger la communauté rurale. Pour rappel et pour l'histoire, tous les Présidents de la Communauté rurale élus sont originaires de ce village ou de ses environs immédiats (Alassane Diop - Masse Diop - Djiby Kandji - Matabara Diop). La gifle des huées du camp de Mamour a tellement retenti dans les oreilles de notre ami Bara qu'il fallait vidé les lieux illico presto malgré son arsenal de soutien politique (Abdoulaye Diouf Sarr du COUD, Mansour Faye de la solidarité, le Jaraaf de Yoff, Magueye Ndiaye du CESE...). Il fallait vider les lieux avec ses médecins stagiaires qui ne distribuaient que des paracétamol et des comprimés ferriques. Les consultations médicales super-médiatisées prévues le samedi et le dimanche ne se tiendront finalement qu'en une seule journée. Le samedi de la vérité

Ensuite, La complainte des populations a été grande d'avoir été roulées sur l'intox faite autour de ces "journées de la mascarade". Au lieu de la consultation, elles ont assisté à un meeting d'intronisation de Bara et la présence d'un invité de trop en la personne de Mamour Ndiaye du même parti. Dès le petit matin, les cars et autres Peugeot Taxi avaient fini de faire le tour des villages pour transporter les "militants de la comédie". Elles se rendront bien compte que leur santé n'étaient pas la préoccupation de Bara et de ses suppôts, mais plutôt leur carte d'électeur afin de montrer devant les caméras de la RTS 1 et de Walf TV qu'il fallait compter sur cette "force herculéenne" pour amadouer Macky Sall au fin d'une future récompense politique. Heureusement que Mamour en éclaireur avertit a "cassé du Bara" pour s'imposer. L'avenir des apéristes sera facile a élucidé d'après le lancement officiel des voix discordantes dans la communauté rurale de Méouane.

Qu'ils nous en épargnent nous réwmistes. Heureusement, qu'ils avaient bien fait de nous déclarer leur hostilité à travers un communiqué mesquin.

La rupture a été le grand mot utilisé par Mansour Faye dans son speech mais on est encore loin de la réalité quand on voit tous ces billets de 10.000 distribués aux griots et aux transporteurs de "militants". ça c'est du Wade, la suite on la connait.

Masse NDOYE
Responsable Rewmi
Méouane
Lundi 22 Avril 2013
Dakaractu




Dans la même rubrique :

AIDA CHERIE - 22/05/2015