À Louga, 14.405 candidats ont affronté ce mardi les épreuves du CFEE et de l'entrée en 6e/SESSION 2015-2016.


À Louga, 14.405 candidats ont affronté ce mardi  les épreuves du CFEE et de l'entrée en 6e/SESSION 2015-2016.
Les premières épreuves du concours d’entrée en 6e et du certificat de fin d’études élémentaires (CFEE) ont démarré ce mardi à Louga dans de bonnes conditions.
Toutes les dispositions pratiques nécessaires permettant la bonne tenue de l’exame ont été prises par les autorités scolaires à travers tous les centres d’examen.
Ainsi, dans l’ensemble de la région de Louga, 14.405 candidats ont composé à travers 73 centres institués à cet effet.
Partout les salles de classes ont été bien aménagées pour accueillir dans les meilleures conditions les candidats.
Pour le personnel, les surveillants, les membres des secrétariats tout comme ceux des commissions de correction du CFEE ont été ventilés et  mis en place.
Le dispositif d’ordre matériel  a également  été mis en place, à coté des mesures sécuritaires avec des forces de police en faction pour veiller au grain.
Aucune faille organisationnelle n’a nulle part été signalée à travers les différents centres.
Cependant, dans le département de Linguère où 4123 candidats dont 2048 filles ont composé à travers 24 centres, il a été signalé que 25 candidats ont été autorisés  à composer sans extrait de naissance, mais avec une assurance donnée par les parents de ces derniers, qui ont affirmé preuves à l’appui, (récépissés de dépôt de dossiers) que le processus d’obtention de ces pièces avait été  déjà enclenché au niveau du tribunal et qu’ils n’attendent plus que ces extraits leur soient délivrés dans les meilleurs délais pour ainsi compléter les dossiers de candidature de leurs enfants.
Dans l’ensemble des centres d’examen quelques absences surtout du côté des candidats libres ont été notées ici et là.
Des  absences, qui selon l’inspecteur d’Académie, s’expliqueraient par la coïncidence des dates d’examen du CFEE avec celles des compositions semestrielles dans les établissements moyens  secondaires.
En dehors de ces quelques légers manquements, la mission de contrôle conduite par le préfet du Département Alioune Badara Diop a notamment constaté que partout à travers les centres d’examen de Louga, les choses se passent correctement.
Pour l’inspecteur d’académie Mr Oumar N'diaye, dans l’ensemble de la région, tout se passe jusque là le plus  normalement possible à la satisfaction des organisateurs et des autorités administratives .
Le déroulement des épreuves qui a démarré ce mardi , se poursuivra jusqu’à ce mercredi. 
Interrogés sur la qualité des épreuves, les candidats les trouvent abordables d’une manière générale.
                        Mbargou DIOP, correspondant permanent à Louga.
Mardi 21 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :