A Kaolack, Macky Sall magnifie ‘’la grandeur du peuple sénégalais"


A Kaolack, Macky Sall magnifie ‘’la grandeur du peuple sénégalais"

Macky Sall a convoqué l’histoire samedi soir à Kaolack pour magnifier la ‘’grandeur du peuple sénégalais’’ et critiquer encore le chef de l’Etat sortant qui demande aux électeurs de lui accorder du temps pour terminer ses chantiers.

‘’Le peuple sénégalais est un grand peuple. En 1776 déjà, bien avant la révolution française, nous avons connu la révolution +torodo+ sous l’égide de Thierno Sileymane Bal contre les denyankobo’’, a dit Macky Sall lors d’un grand meeting.

Etaient présents à cette manifestation, Moustapha Niasse, Amath Dansokho, Abdoulaye Bathily, Doudou Ndoye, réunis dans le cadre de la coalition Bennoo Bokk Yaakaar (BBY) qui soutient la candidature de Macky Sall pour le second tour face à Me Abdoulaye Wade.

Invoquant le registre de l’histoire toujours, Macky Sall a indiqué que les Sénégalais votent depuis 1860 et que cela s’est poursuivi avec Blaise Diagne, Galandou Diouf, Lamine Guèye, Senghor, Abdou Diouf jusqu’à l’alternance en 2000.

‘’C’est insulter le peuple que de demander aux électeurs de lui accorder le temps pour ses terminer ses chantiers, comme si c’est lui seul qui peut faire ce travail’’, a fustigé Macky Sall, ajoutant que ‘’cela ne fait pas l’histoire du Sénégal’’.

Macky Sall est revenu sur la mise en place du Front Siggil Sénégal (FSS), à l’époque où il n’avait pas quitté le Parti démocratique sénégalais (PDS, pouvoir), Benoo Siggil Senegaal (BSS), l’organisation, en 2008, des Assises nationales qui ont donné naissance à la Charte de bonne gouvernance démocratique qui prône l’avènement d’une ‘’nouvelle République’’.

‘’La République, ce n’est pas le père et le fils (….) La République, c’est le mérite, la confiance’’, a soutenu Macky Sall.

‘’Le vrai Bennoo est là (….)’’, a-t-il lancé en désignant les responsables de la nouvelle coalition Bennoo Bokk Yaakaar.

Le candidat a appelé les électeurs à ‘’voter massivement’’ pour une ‘’victoire sans bavure’’, le 25 mars face au chef de l’Etat sortant afin que les nouvelles autorités puissent commencer le travail.
APS

Dimanche 18 Mars 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016