60 ans d'opérations de maintien de la paix des casques bleus : Timbuktu Institute et l'institut d'etudes africain organisent un symposium


60 ans d'opérations de maintien de la paix des casques bleus : Timbuktu Institute et l'institut d'etudes africain organisent un symposium
Timbuktu Institute co-organise les 2 et 3 juin à Rabat,  le Symposium International sur « les Opérations de maintien de la paix en Afrique, Bilan et Perspectives », à Rabat en coopération avec l’Institut d’Etudes africaines de Rabat (Maroc). 
Dans une note qui nous a été transmise, le Dr. Bakary Sambe, Directeur de Timbuktu Institute, « placé sous le signe de l’hommage aux casques Bleus de l’ONU et de la coopération sénégalo-marocaine, deux pays grands contributeurs des OMP sur tous les continents, ce Symposium international sera l’opportunité de dresser le bilan des opérations de maintien de la paix depuis six décennies, notamment sur le continent africain ».
 
Il ajoute à « l’heure de la guerre dite asymétrique et de la montée de la menace terroriste en Afrique, les participants se pencheront, aussi, sur les nouveaux enjeux des opérations de maintien de la paix et la nécessité de réviser les paradigmes sécuritaires face aux mutations du monde contemporain ».
 
Cette rencontre verra la participation d’éminents chercheurs marocains et de l’Afrique subsaharienne comme les Pr. Miloud LOUKILI de l’Université Mohamed V, Bakary Sambe (Université Gaston Berger), Mohamed Jebbour, Younes Zekkari, Miloud Rguig. En plus des différents éclairages scientifiques sur les OMP, de hautes personnalités militaires et du Système des Nations Unies, ayant été mobilisées sur différents champs d’intervention en Afrique vont apporter des témoignages et faire un retour d’expériences afin de tirer les leçons sur ce mode d’intervention sur lequel planent aujourd’hui diverses interrogations. Elle est placée sous la direction scientifique conjointe de Dr. Serigne Bamba Gaye, directeur des Etudes prospectives et stratégiques de Timbuktu Institute (Dakar) et du Professeur Yahya Abou El Farah, directeur de l’Institut d’études africaines de Rabat.
Dimanche 29 Mai 2016
Dakar actu




Dans la même rubrique :