6 007 délits, 8 143 personnes arrêtées… – Quand la gendarmerie dicte sa loi

La gendarmerie nationale a livré hier ses chiffres de l’année 2016. On y constate une baisse de la criminalité. Mais également, des arrestations, des saisies de drogue, de bois, entre autres. Un total de 6 007 délits enregistrés pour 8 142 personnes arrêtées. Elle a aussi donné ses chiffres sur les accidents.


Installer la peur dans le cœur des malfrats, c’est le pari que la gendarmerie nationale est en train de gagner. Hier, profitant d’une rencontre avec la presse, les autorités de la Maréchaussée ont livré leurs statistiques de l’année 2016. Elles ont également partagé avec les journalistes leur plan stratégique. Selon les chiffres révélés, une baisse des délits a été notée dans différentes catégories. Ainsi, seuls 45 cas de crimes ont été enregistrés en 2016 contre 121 en 2015 et 140 en 2014. Dans le détail, on constate que la Légion Est a enregistré le plus de crimes (18). Suivent les Légions Centre Ouest  et Centre, avec respectivement 15 et 13 cas.
« Dans la Légion Est, il y a eu 18 cas de crimes liés au vol à main armée récurrent dans les sites d’orpaillage, avec la porosité des frontières. Dans la Légion Centre Ouest, les 15 cas résultent de crimes passionnels et vols à main armée. Au sein de la Légion Centre, il y a 13 cas pour les mêmes motifs. La Légion Ouest rapporte le résultat le plus bas, en matière de crimes enregistrés, avec 8 cas », indique un document mis à la disposition de la presse. Ainsi, de manière globale, les pandores ont relevé 6 007 délits contre 7 643 en 2015 et 9 623 en 2104, soit une baisse de 21,40%. Le nombre de personnes arrêtées a également sensiblement diminué. Il est passé de 13 231 en 2015 à 8 142 en 2016. 
 
503 morts par accidents de route et 5 653 blessés
 
La gendarmerie est également sur les routes. Elle a fait le constat que les routes tuent. Ses services ont relevé 503 personnes tuées dans des accidents de circulation et 5 653 blessés, en 2016. Les accidents mortels sont le plus  constatés dans les zones centre, avec 155 cas. Par contre, dans le sud, seuls 26 accidents mortels ont été dénombrés. Les voitures légères ont été impliquées dans 844 accidents, contre  516 cas pour les véhicules de transport en commun et 405 cas pour les véhicules lourds. Parmi les principales causes d’accidents, la gendarmerie cite l’imprudence des conducteurs pour 45% des cas, le défaut de maîtrise (21%) et  l’imprudence des piétons (14%).  Les accidents de travail sont évalués à 734 cas.
 
Dans un autre chapitre, la Maréchaussée révèle avoir secouru 2 517 individus en détresse, tandis que 2 086 personnes mises en cause ont été déférées devant les juridictions nationales. ‘’En définitive, ces statistiques sont des faits jugés qui expriment la criminalité apparente. Elles permettent de disposer de données précises sur l’état de la démographie, de la géographie et des modus operandi criminels. Leur analyse et exploitation judicieuses débouchent sur une bonne stratégie anticipative, dissuasive et, au besoin, répressive, afin de mieux sécuriser les personnes et les biens’’, précise la note.
 
4 514,70 kg de chanvre indien  et 343,95 g de cocaïne saisis
 
Concernant les saisies de drogue en 2016, les pandores ont mis la main sur 4 514,70 kg de chanvre indien (contre 7 750 kg en 2015 et 14 475,5 kg en 2014). La quantité de cocaïne saisie est estimée à 343,15 g (contre 111,01 g en 2015 et 172 g en 2014). Si ces résultats ont été obtenus, précise le document, c’est parce qu’il y avait une efficacité et une réactivité des unités territoriales et mobiles, mais aussi, il y a la qualité des relations de confiance avec populations, élus et diverses autorités. C’est dans la Légion Centre Est qu’on constate le plus de consommateurs de l’herbe qui tue. Aussi, c’est à la frontière avec le Mali qu’ils ont fait plus de saisies.
 
4 003 bêtes volées et 752 personnes arrêtées
 
L’année dernière, plus 4 003 bêtes ont été volées, (contre 4 852 en 2015 et 5 480 en 2014). Sur ces 4 003 animaux volés, 2 097 ont été retrouvés, soit 52,38% de cas élucidés. C’est dans le nord du pays qu’on a constaté le plus de cas de vols (2 133) ; suit la région centre avec 783 cas. Dans le cadre de la résolution de ces affaires, la gendarmerie a mis la main sur 752 individus.
 
13,5 tonnes de charbon, 1 051 troncs d’arbres, 35 véhicules… saisis
 
La gendarmerie sur d’autres fronts. Ses éléments sont mobilisés dans la lutte contre le vol et l’exploitation frauduleuse du bois. Dans ce combat, 35 véhicules, 36 charrettes et 13 motos ont été immobilisés. En outre, 13,5 tonnes de charbon, 7 chargements de bois, 60 stères de bois de chauffe, 1 051 troncs d’arbres, 174 planches ont été saisis. Ce n’est pas tout : s’agissant de la contrebande, les gendarmes renseignent avoir saisi 1 150 kg de sucre et 330 litres d’huile. Les enquêtes ont permis de mettre la main sur 16 personnes.
 
Dans le cadre de la sécurisation des sites d’orpaillage, 1125 personnes ont été interpellées dont 4 membres de bandes armées. Dans le détail, on apprend que 36 l’ont été pour détention et trafic de chanvre indien, 92 pour exploitation illégale d’or (35 Maliens, 23 Guinéens, 19 Burkinabés, 10 Sénégalais et 05 Ivoiriens), 993 pour défaut de pièces d’identité (252 Sénégalais, 315 Maliens, 112 Burkinabés, 256 Guinéens, 08 Mauritaniens, 16 Ivoiriens, 34 Nigérians). Il s’y ajoute 102 filles appréhendées avec de fausses pièces d’identité.
EnQuête
Jeudi 20 Avril 2017
Dakar actu




Dans la même rubrique :