5 mois après le saccage de ses biens à Touba : Moustapha Cissé Lo réclame justice


5 mois après le saccage de ses biens à Touba : Moustapha Cissé Lo réclame justice
"Dans quel État sommes nous? Un certain Assane M'backé petit fils de Serigne Fallou s'était réclamé au vu et au su de tout le monde, des actes barbares dont j'ai été victime; mais depuis lors, ni le commanditaire encore moins les auteurs ne sont inquiétés(...)" dixit Moustapha Cissé Lo qui remet ainsi au goût du jour, la mise à sac de ses maisons, boulangerie entre autres biens. Des événements inopinés à tout le moins regrettables survenus à Touba, il y a de cela 5 mois. Fort heureusement pour lui, Cissé Lo comme le surnomment ses proches, était absent du territoire, sinon l'irréparable allait se produire eu égard à la foule de talibés furax qui s'était spontanément lancé dans une chasse à l'homme (Cissé Lo).
 
Aux yeux de celui que l'on surnomme "El pistolero"  la "justice doit prévaloir au Sénégal comme dans tout Etat de droit. "
 
Pour rappel, le responsable Apériste, deuxième vice-président de l'Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lo a subi les foudres de talibés suite à un enregistrement sonore dans lequel il aurait tenu des propos désobligeants à l'endroit du marabout Serigne Abdou Fattah Mbacké. Une enquête avait pourtant été ouverte, mais depuis lors, c'est le silence radio. D'où certainement le coup de gueule de la victime Moustapha Cissé Lo...
Mardi 28 Octobre 2014
Dakaractu




1.Posté par Atypico le 28/10/2014 11:02
Ce monsieur Lô a beau être un arrogant, stupide, antipathique et sans
doute fêlé du bocal, qui a baissé son pantalon devant ses alter égo mourides et devant le Khalife (sans doute à la demande de Macky à la veille des locales) , il a, ici, entièrement raison d'interpeller le président
et le ministre de la justice, car les actes commis, l'ont été, au - delà du
personnage de Lô lui - même, contre les lois de la République et parce que ceux
qui les ont commis se réclament de l'islam, et sont couverts par le Khalife
de Touba, qui exerce, de fait, un chantage permanent aux voix mourides, sur le
président, ses aliés comme sur ses opposants, particulièrement poltrons en l'occasion ! Mais que monsieur Lô, au lieu de se contenter de hurler dans les médias ( aprés la bataille électorale) à l'injustice, ait le courage de porter plainte et donc de mettre le ministre de la justice et le président , supposé garant de nos institutions, en position d'agir selon nos lois ou de se dégonfler une nouvelle fois devant la maffia toubaesque !




2.Posté par protect le 29/10/2014 08:50
CISSE LO S’ INDIGNE à L ASSEMBLEE QUE SES AGRESSUERS NE SONT PAS INQUIETES.
Quand on lit les commentaires portant sur l'intervention de MC LO à l assemblée nationale, on ne peut qu'être inquiet pour l'avenir de ce pays. Pour certains, des jeunes instruits , de surcroit , ce mec n'a eu que ce qu'il mérite compte tenu de ses comportement passés qui lui ont valu le surnom de ''el pistolero''. Si c'était des réactions de talibés incultes que des ''mare à boue'' exploiteurs cherchent à maintenir dans l'obsurité pour les exploiter éternellement comme ils l'ont fait avec leurs aïeuls , on aurait compris sans cependant l'excuser. Mais là, il s'agit de jeunes intellectuels (puisqu'ils interviennent sur les réseaux sociaux. Et pourtant s'ils ont un tant soit peu d'intelligence ou alors de sens de la dignité, ils doivent savoir qu'ils sont en contradiction avec eux mêmes puisqu'on ne peut condamner la violence de C Lo et l'excuser si elle est le fait des membres d'une communauté, quel que soit l'affront ou l'offense subi. La violence n'est légitime que quand elle est légale c'est à dire losrqu’ elle est le fait ou lorsqu’elle émane de l'autorité à laquelle la LOI a conféré le pouvoir, la prérogative de l'exercer pour la défense des personnes et de leurs biens.
Il faut que ces jeunes qui sont l’avenir de la NATION sachent que l’époque des bours et autres damels (dans laquelle le chef pouvait couper la tète à qui il voulait sans devoir rendre compte à qui que ce soit parce qu’il avait droit de vie et de mort sur ses sujets) est révolu.
Et qu’en république, la LOI votée par les représentants du peuple est applicable à tous sans exception qu’il soit marabout, policier, députés, agriculteurs ou quoi que ce soit…Et, autant Cissé lo doit être condamné pour ses actes répréhensibles , autant ses agresseurs, quels qu’ils soient ainsi que leurs commanditaires, doivent être poursuivis et châtiés avec une extrême rigueur. C’est là une des condition de la stabilité et de l’émergence tant voulues et clamées par les dirigeants de la seconde alternance. Car qui viendrait investir et donner des emplois à la jeunesse d’un pays ou n’importe quel gougnafier, parce qu’il s’appelle MBACKE , SY ou que sais-je peut envoyer ses sbires agresser violer , voler et même tuer et s’en tirer à bon compte parce qu’ un khalife d’une communauté confrérique lui a donné son onction.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016