5 Lions dans l’équipe type et B des Africains de la saison en Europe

Voici l’équipe type, suivie d’un onze bis, des Africains qui ont brillé durant l’année en Europe, hors Ligue 1. 5 Lions y figurent: Il s’agit de Sadio Mané et Kalidou Koulibaly dans l’équipe type, Diao Baldé, Gana Gueye et Kara Mbodji dans l’équipe B.


5 Lions dans l’équipe type et B des Africains de la saison en Europe

L’équipe type

 
5 Lions dans l'équipe type et B des Africains de la saison en Europe  

 

L’équipe B

 
5 Lions dans l'équipe type et B des Africains de la saison en Europe  

Le patron : Pierre-Emerick Aubameyang

En attendant de changer d’air, Aubameyang a réussi une saison exceptionnelle avec Dortmund. Le Gabonais a terminé meilleur buteur du Championnat d’Allemagne, avec 31 buts. Il a coiffé sur le fil l’attaquant du Bayern Munich Robert Lewandowski (30). Roi des artificiers, il a tiré la quintessence du système de jeu du Borussia avec lequel ses qualités de vitesse ont été exploités au mieux. Spectaculaire, mature, Aubam’, c’est très fort !

Les talentueux : Sadio Mané, Salah et Ziyech

Technicité et vélocité sont les qualités de ces trois joueurs. A ce petit jeu, le plus impressionnant a été Mané avec Liverpool. Le Sénégalais s’est montré décisif : 27 matchs joués pour 13 buts marqués et 6 passes décisives avec les Reds. À chaque fois qu’il a marqué, son équipe en est sortie victorieuse. Pour une première saison, c’est du propre. Avec Mohamed Salah, l’AS Rome a trouvé son Pharaon. Il est le facteur X de la Louve (15 buts et 11 passes décisives). Du lourd, du très lourd, pour ce fin gaucher à la précision chirurgicale. Pour sa première saison à l’Ajax, Hakim Ziyech a enchanté par la qualité de ses transmissions (11 passes décisives). Le Marocain s’est aussi marqueé (7 buts). En somme, il sait tout faire. En densifiant un peu son jeu, il va très vite taper à la porte des grands clubs.

Les tauliers : Bailly, Coulibaly, Ghoulam

La paire napolitaine Ghoulam-Coulibaly n’est plus à présenter en Italie, et même en Europe, où les deux hommes sont considérés comme des valeurs sûres à leurs postes. Dans l’axe, le Sénégalais a fait dans la régularité. Seule sortie de route, en Ligue des champions, face à Ronaldo, où il a mangé le gazon sur un passement de jambes du Portugais. Mais soyons francs, il a sa place chez les meilleurs, tout comme Ghoulam. L’Algérien a encore progressé défensivement, son pied gauche est toujours aussi sûr. A Manchester United, Eric Bailly est un pari réussi. L’international ivoirien a répondu présent dans tous les paramètres auquels il a été confrontés pour sa première saison en Premier League. Solide.


France Foot

 

Samedi 27 Mai 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :