4ème réunion du Comité de pilotage du Plan d’action contre le terrorisme : Le Sénégal et la France réitèrent leur détermination à combattre le mal


La quatrième réunion du comité de pilotage du Plan d’action contre le terrorisme a servi de cadre pour le Sénégal et la France de réitérer leur forte détermination à combattre le mal à la racine, à travers une gouvernance concertée et partagée de la sécurité.
 
Aucune stratégie n’est de trop pour combattre le terrorisme qui traîne avec lui son lot de malheur et de tragédie dans la violence pure. C’est en tout cas ce qui semble être la conviction de la France et du Sénégal qui ont décidé de réunir leurs forces dans un cadre de coopération et de concertation à travers la mise en place d’un comité de pilotage d’un Plan d’Action Contre le Terrorisme (PACT). 
 
En effet, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo en président la 4ème réunion dudit comité, ce matin dans ses locaux, a exprimé sa détermination à «continuer à lutter contre les causes profondes d’instabilité». D’où la pertinence de la mise en branle de ce PACT qui, se satisfait-il, répond parfaitement à la nécessité de renforcer la coopération sécuritaire et l’opérationnalisation de l’architecture sénégalaise de paix et de sécurité pour éradiquer le terrorisme et la criminalité transfrontalière.
 
Se félicitant de la tenue de cette quatrième rencontre qui vise à faire le point sur ce projet bilatéral, à examiner les besoins  et définir les modalités de renforcement de cette coopération, Abdoulaye Daouda Diallo est d’avis que le renforcement de la coopération passe par le partage d’informations, la synergie des actions collectives et concertées ainsi que d’une mutualisation des moyens.  
 
L’ambassadeur de France à Dakar, Jean Felix Paganon après avoir exprimé un total soutien de son pays au Sénégal, s’est fortement réjoui de la marche de ce programme conjoint de coopération de sécurité. «La France est plus que jamais engagée », réitère Paganon qui ajoutera que «la sécurité est indissociable au terrorisme qui peut frapper la France au Sénégal et frappé le Sénégal en France ». «La France est totalement à côté du Sénégal et nous sommes admiratifs des autorités sénégalaises en ce sens qu'elles ont pris la haute importance sur le terrorisme », se félicite l’ambassadeur de France au Sénégal.  
Mardi 2 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :