4ème jour de campagne pour Wade: Ndiassane prie pour lui, Thiès le hue, les «Baye Fall» le soutiennent


4ème jour de campagne pour Wade: Ndiassane prie pour lui, Thiès le hue, les «Baye Fall» le soutiennent
Kayar, Ndiassane et Thiès sont les trois localités qui ont accueilli, hier, le chef de l’État sortant, Me Abdoulaye Wade, candidat à sa propre succession. Et c’est la localité religieuse de Ndiassane qui l’a reçu en premier dans la mi-journée. Me Wade a demandé au Khalife de prier pour sa victoire, dès le premier tour. Ce dernier lui dira : «Il y a beaucoup de réalisations, tu travailles pour le Sénégal. Que Dieu t’asssiste et te donne la victoire». Puis, direction la ville de Thiès. Un déplacement des plus risqués, car la ville est en majorité acquise à la cause du maire de Thiès, Idrissa Seck. Et comme à l’accoutumée, Me Wade a eu droit à un accueil mouvementé dans la cité du Rail. Le candidat de Fal 2012 se fera huer par les partisans de son ancien Premier ministre Idrissa Seck, édile de la ville de Thiès et candidat à la présidentielle, qui scandaient le nom de ce dernier.

Idrissa Seck traité d’ingrat
Outré par cet accueil mouvementé, le président sortant n’a pas manqué d’évoquer, à nouveau, sa séparation d’avec son ancien sherpa. «J’avais entamé des travaux, ici, à Thiès. Mais, j’ai eu des problèmes avec le Premier ministre d’alors, et j’ai tout arrêté. C’était une séparation très douloureuse. Et le fait qu’il soit parti, cela a fait que beaucoup de Thièssois m’en ont voulu. Et pourtant, ils ne savent pas que c’est Idy qui a tort», a dit Me Wade, à son arrivée à la Kharada de la famille Ndiéguène de Thiès. Non sans accuser l’ancien Premier ministre Idrissa Seck d’être un ingrat : «Idy, depuis qu’il a eu son Bac, c’est moi qui payais l’appartement dans lequel il vivait avec Ousmane Ngom. Et les pouvoirs que je lui avais donnés dépassaient ceux que j’avais donnés à Souleymane Ndéné Ndiaye, mon actuel Premier ministre». La dernière étape de sa visite de proximité, Me Wade l’a réservée à la Communauté «Baye Fall», notamment à la famille de Cheikh Djeumb Fall, Khalife de Cheikh Ibra Fall.

Me Wade s’explique sur le blocage des chantiers de Thiès
Et il obtiendra le soutien de ces derniers, par la voix du porte-parole de la famille, Serigne Assane Fall : «Serigne Sidy Mokhtar Mbacké avait appelé tout le monde à Touba, et avait demandé à ce qu’on t’accueille avec tous les honneurs. Et depuis, il n’a pas dit autre chose. Donc, ce qu’il avait dit, c’est ce qu’on te prenne toujours en compte, c’est-à-dire, te soutenir». Pour finir, il a demandé aux talibés d’accompagner Me Wade jusqu’au meeting. Des mots que les talibés ont perçu comme un «Ndigël». En fin de journée, le candidat des Fal 2012 a pris part au meeting de sa Coalition à la Promenade des Thiessois, où il est revenu sur les chantiers de Thiès. Et d’expliquer que c’est lui qui a bloqué les travaux, pour voir si la cité du Rail est avec lui ou avec son ancien Premier ministre. «Boo bu ba leegi, man maako tey pour xool Thiès fane la fete (Je l’ai fait exprès pour voir pour qui roule Thiès). Quand nous sommes allés aux élections locales, Thiès a voté pour lui. Ça, c’était la première mi-temps. La seconde mi-temps, c’est que vous me donniez le pays et la Commune». Par ailleurs, Me Wade a fait la promesse d’un plan de sécurité sociale pour les personnes âgées de 60 ans et plus, qui pourront bénéficier d’une allocation mensuelle de 10 200 F Cfa. Il a aussi souligné que lui seul pourra «organiser l’alternance générationnelle». Il faut relever que le meeting s’est terminé sans heurts.
le populaire
Jeudi 9 Février 2012




1.Posté par Papy1 le 09/02/2012 17:04
Maak mou khamadi..dee bou niaw...

2.Posté par BARGNY LA MINE le 09/02/2012 17:20
MARE DIOUF , MAIRE DE LA COMMUNE DE BARGNY NA DEM , NA DEM, NADEMA DEMA DEM.
NA DEM BOULOUR SA GOLOYA BAYI GNOU AK SUNUK BARGNY.



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016