4ème édition du Choiseul Energy Index du baromètre mondial de la compétitivité énergétique des États : L’hémisphère nord en tête et l’Afrique traîne toujours le pas


4ème édition du Choiseul Energy Index du baromètre mondial de la compétitivité énergétique des États : L’hémisphère nord en tête et l’Afrique traîne toujours le pas
L’Institut Choiseul et KPMG ont publié les résultats du nouveau Choiseul Energy Index, étude indépendante qui mesure et analyse la compétitivité et la  performance des politiques énergétiques des Etats. Véritable outil d’aide à la  réflexion et à la décision destiné aux acteurs publics et privés du secteur, ce  baromètre hiérarchise 146 pays selon trois grands critères : la qualité du bouquet énergétique, la qualité, a disponibilité et l’accès à l’électricité, l’empreinte environnementale.
 
Il ressort de ce classement qui est établi à partir des données officielles issues des principales bases statistiques internationales (Banque mondiale, Agence internationale de l’énergie, OCDE, BP Statistical Outlook...), qu’une hiérarchie globale  qui se maintient avec l’hémisphère Nord toujours en tête.
 
En effet, comme en 2015, l’Europe du Nord domine cette année le classement global de la compétitivité  énergétique. Le  bouquet énergétique relativement varié, et une part significative d’énergies non carbonées dans ces différentes variantes, expliquent ce classement.
 
L’Australie, la Nouvelle-Zélande et certains États du golfe arabique  figurent plutôt dans le haut du classement, tandis que de nombreux autres pays d’Asie conservent une position intermédiaire, voire basse. De nombreux pays d’Afrique figurent en fin de classement dans la catégorie des pays déficients.
Mercredi 17 Février 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :