47 milliards de Singapour : Karim Wade et Pape Alboury Ndao scrutent la Cour suprême


47 milliards de Singapour : Karim Wade et Pape Alboury Ndao scrutent la Cour suprême
La Cour d’appel de Dakar a rendu lundi dernier son verdict dans l’affaire des 47 milliards de Singapour opposant Karim Wade à Pape Alboury Ndao. Dans leur arrêt, les juges d’appel ont emboîté le pas à leurs collègues de première instance en confirmant le premier jugement. En effet, la Cour d’appel a débouté Karim Wade qui accuse l’expert-comptable de faux et usage de faux en écritures privées et de tentative d’escroquerie. L’ancien ministre d’Etat réclamait la somme de 47 milliards F CFA de dommages et intérêts. La défense aussi n’a pas obtenu gain de cause pour sa demande reconventionnelle de 500 millions de F CFA. Cependant, la bataille judiciaire pourrait se poursuivre devant la Cour suprême. Les avocats des deux parties n’excluent pas de se pourvoir en cassation.
« Nous ne nous sommes pas encore concertés mais nous sommes à l’écoute de la défense qui est la perdante dans cette affaire », a déclaré Me Ndéné Ndiaye, un des conseils de Pape Alboury Ndao. Idem du côté des conseils de Karim Wade. Me Seydou Diagne a confié à EnQuête qu’une décision sera prise avant l’expiration du délai. Le fils de l’ex-Président Wade avait initié cette procédure car il juge faux le rapport produit par Pape Alboury Ndao dans le cadre de l’instruction de son dossier par la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CREI). Le document en question fait état d’un montant de 47 milliards de francs CFA représentant le crédit d’un compte logé à Singapour que l’expert avait découvert en traquant Dubaï port world. Même si le rapport avait été écarté par le président de la CREI dans son verdict, l’expert-comptable avait été relaxé par le juge correctionnel du Tribunal de grande instance de Dakar. Le Tribunal avait aussi rejeté sa demande de dommages et intérêts d’un demi-milliard de francs CFA pour citation abusive. En dépit de sa relaxe, Pape Alboury Ndao avait fait appel en demandant l’infirmation du jugement.
EnQuête
Mercredi 1 Mars 2017
Dakaractu




Dans la même rubrique :