300 enfants égarés lors du Magal ont retrouvé leurs familles (Croix-Rouge)


300 enfants égarés lors du Magal ont retrouvé leurs familles (Croix-Rouge)

Plus de 300 enfants égarés lors de la dernière édition du Magal de Touba (11-14 janvier) ont pu retrouver leurs familles, à l’issue d’une opération d’assistance humanitaire conduite par la Croix-Rouge sénégalaise avec l’appui de volontaires et d’autre structures, annonce cette organisation dans un communiqué reçu à l’APS.

L’exécution de cette opération d’assistance humanitaire en faveur des enfants égarés et des adultes séparés a été conduite avec les soutiens financiers et techniques du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) et de la Commission sociale du Magal’’, précise le texte.

Pour ce faire, une équipe composée d’une quinzaine de volontaires de la Croix-Rouge de la région de Diourbel, d’éducateurs spécialisés, d’assistants sociaux et d’ animateurs urbains, a été mobilisée à cette occasion, dans un contexte de ‘’forte affluence de milliers de pèlerins qui ont effectué le déplacement à Touba l’une des cités religieuses au Sénégal’’.

Il s’agit notamment de structures étatiques comme l’AEMO (Action éducative en milieu ouvert de Diourbel, Bambey et Mbacké), le Tribunal pour enfants de la région, le Centre Ginddi du ministère de la Famille, le service départemental de l’action sociale et celui du développement communautaire et l’ONG RIDA (Réseau international pour le développement et l’aide aux familles démunies).

Selon le communiqué, ces activités humanitaires en faveur des enfants en situation de vulnérabilité se poursuivent dans les locaux de l’AEMO de Mbacké au profit d’une vingtaine d’enfants déclarés qui sont toujours recherchés.

’’Le même travail sera lors du prochain Gamou de Tivaouane et à l’occasion du pèlerinage marial de Popenguine prévue cette année’’, a indiqué Mame Cheikh Ndiaye, Point focal RLF (rétablissement des liens familiaux). de la Croix-Rouge sénégalaise, cité par le communiqué.

Sur la base de l’expérience qu’elle a acquise dans ce domaine après deux opérations de ce type, la Croix-Rouge sénégalaise promet d’étendre prochainement à tout le pays ses actions de rétablissement des liens familiaux, ‘’au profit des enfants en situation de détresse’’.

Mamadou Diop, porte parole de la Commission de prise en charge des enfants en situation difficile, a indiqué que le bien fondé de ce programme se justifie par le ‘’volume d’enfants qui augmente d’année en année tant par le nombre que par la diversité des problèmes’’.

‘’Ce qui appelle à un renforcement substantiel en ressources humaines, matérielles, financières et logistiques de la part de l’Etat et des partenaires au profit de la Commission’’, a-t-il soutenu.
APS

Mercredi 18 Janvier 2012




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016