2ème édition de la journée sur la dématérialisation des procédures douanières : Une constellation d'applications pour moderniser et faciliter le travail de la douane


2ème édition de la journée sur la dématérialisation des procédures douanières : Une constellation d'applications pour moderniser et faciliter le travail de la douane
La deuxième édition de la journée sur la dématérialisation des procédures douanières et des formalités administratives de la Douane sénégalaise s’est tenue ce mardi sous la présidence du ministre de l’Économie, des Finances et du Plan, Amadou Ba. Cette journée a été une occasion pour ce corps de l’économie sénégalaise, de dévoiler une constellation d’applications visant la modernisation et la facilitation de la douane ainsi que les usagers de ce service public. 
 
Pour avoir compris très tôt que les technologies de l’information et de la communication constituent un important levier sur lequel repose toute administration qui veut performante, la Douane sénégalaise s’est inscrite résolument dans une dynamique de développement. Et ce justement, en faisant de l’outil informatique un levier stratégique pour la performance à travers une politique de dématérialisation des procédures douanières et des formalités administratives. 
De cette constellation d’applications, la douane a développé le TAME (traitement et analyse de risques des marchandises par voie électronique), la GRED (Gestion des régimes économiques douaniers), FNID (fichier national d’information et de documentation), Ticket libératoire, la TVA suspendue, la gestion des stocks des produits pétroliers ((GSPP), etc... 
C’est dans ce sens que le ministre Amadou Ba apprécie à sa juste valeur «le travail accompli » par la douane sénégalaise qui, se félicite-t-il, a compris depuis 1992 déjà, que «l’avenir appartient à l’informatique » avec la mise en place du système GAINDE. Pour corroborer les propos du ministre des Finances, le Directeur Général de la Douane, Pape Ousmane Guèye dira que ce système GAINDE vise surtout «allègement des formalités », mais aussi monrter la place prépondérante qu’occupe l’informatique dans le système douanier sénégalais. C’est pourquoi il annoncera que ce système GAINDE sera généralisé en 2016 sur l’étendue du territoire avec la connexion déjà effective à Kaolack. Il faut noter par ailleurs, que cette journée a été une occasion de signer la charte individuelle relative à la sécurité informatique.
 Toute cette  pratique positive, fait-on remarquer du côté de la Douane, s'inscrit dans une démarche qualité et dans le souhait d’avoir dès 2017, l'accréditation la norme ISO 9000.
Mardi 8 Décembre 2015
Dakaractu




1.Posté par ddiouf le 09/12/2015 07:49
Il devient grand temps qu'on arrête cette mascarade autour de GAINDE et autre GAINDE 2000.

2.Posté par schraibi le 15/12/2015 14:28
Très bonne nouvelle ! La dématérialisation facilite tellement de choses http://www.calindasoftware.com/fr/modele-de-cahier-des-charges-signature-electronique/



Dans la même rubrique :