205 Sénégalais de Centrafrique veulent être rapatriés (ministre)

Au total 205 ressortissants sénégalais établis en Centrafrique ont demandé à être rapatriés de ce pays où un coup de force a permis à la rébellion Séléka de renverser, dimanche dernier, le président François Bozizé, au pouvoir depuis dix ans, a annoncé mercredi le ministre des Sénégalais de l’extérieur, Seynabou Gaye Touré.


205 Sénégalais de Centrafrique veulent être rapatriés (ministre)
 
‘’Depuis le début de la rébellion, nous avons eu des candidats au retour qui se chiffrent à 205. Cette liste a été transmise’’ à la présidence de la République où un comité est chargé de la gestion de cette question, a-t-elle déclaré sur Radio Sénégal (publique).
 
‘’Nous attendons (depuis) des informations’’, a ajouté le ministre des Sénégalais de l’extérieur, précisant que 40 boutiques et huit bijouteries appartenant à des Sénégalais ont été saccagées à Bangui, la capitale centrafricaine, où le nouvel homme fort, le chef rebelle, Michel Djotodia, a annoncé qu'il prenait le pouvoir pour trois ans. 
 
Les autorités sénégalais avaient dépêché sur place un émissaire pour suivre de très près les évènements, et ‘’jusqu’à dimanche, la situation était quasi calme. A part les tirs d’obus et le coup d’Etat, rien ne s’était passé’’, a souligné le ministre des Sénégalais de l’extérieur.
 
‘’Mais hier (mardi), en prenant contact avec eux, nous avons appris qu’il y a eu des pillages de magasins et de domiciles même qui ont concerné 40 boutiques et 8 bijouteries. Il n’y a pas eu de décès. Nous avons demandé à ces compatriotes de rester chez eux et d’attendre nos consignes’’, a déclaré Seynabou Gaye Touré. 
 
''Depuis le début de la rébellion, nous avons eu des candidats au retour qui se chiffrent à 205. Cette liste a été transmise au comité basé à la présidence de la République qui s’appelle comité pour le rapatriement et des déplacements. Nous attendons d’autres informations'', a fait savoir Mme Touré.
 
‘’Il ne faut pas penser que les Sénégalais ont été visés. Dans un pays en situation de crise, toutes les populations subissent (de telles situations). Cela a été le cas partout où il y a eu une situation de guerre ou de crise, malheureusement’’, a-t-elle cependant ajouté. 
 
‘’Donc, nous ne pouvons rien faire actuellement, avant de connaître la situation exacte et avant de disposer du rapport de notre consul honoraire qui est là-bas’’, a poursuivi Seynabou Gaye Touré, en faisant observer que, à ce jour, ni les Nations unies, ni la France, ni aucune grande puissance n’a appelé au rapatriement de ses ressortissants.

APS
Mercredi 27 Mars 2013




1.Posté par Realisme le 27/03/2013 15:44
Avec la situation qui était prévisible j'espère que les bijoutiers ont mis en sécurité leur bijoux avant .

2.Posté par touria le 27/03/2013 21:39
elle est béte ou quoi elle risk de mettre en danger les sénégalais qui sont sur place ce genre de chose se gére dans la plus grande discrétion franchement mais bon c pas étonnant passer du statut de vendeuse a aubervillier a ministre cele ne peut qu'engendrer ça pffffffffffff



Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016