2000 soldats tchadiens au Niger

2.000 soldats de l'armée tchadienne sont en route mercredi pour le Niger, cible vendredi d'une attaque massive des islamistes nigérians de Boko Haram à Bosso (sud-est).


2000 soldats tchadiens au Niger
Le président nigérien Mahamadou Issoufou a effectué une visite mardi à N'Djamena dans un contexte marqué par la recrudescence des attaques de la milice islamiste Boko Haram.
Lundi, de violents combats ont éclaté à Bosso, prés du lac Tchad.
Samedi, une incursion dans la même zone avait occasionné la mort de plus de vingt militaires nigériens.
Soixante sept éléments des forces de sécurité nigériens avaient été blessés au cour de l'attaque.
L'attaque à Bosso est une des plus meurtrières menées par Boko Haram au Niger depuis que ce pays est entré en guerre contre les insurgés en février 2015.
Le Niger est membre au même titre que la Tchad de la force internationale qui combat la secte islamiste.
50.000 personnes ont été déplacées lors de l'attaque massive menée vendredi par le groupe jihadiste Boko Haram à Bosso dans le sud-est du Niger, a estimé mardi le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR).
Mercredi 8 Juin 2016
Dakaractu




Dans la même rubrique :