140 kg de chanvre indien saisis à Sagne Bambara : Le khalife brise le silence


140 kg de chanvre indien saisis à Sagne Bambara : Le khalife brise le silence
Le traitement qui a été réservé à l’information sur la saisie dernièrement de 140 kg de chanvre indien à Sagne Bambara (cité religieuse) n’est pas du goût du guide spirituel, Cheikh Mouhidine Samba Diallo.
Lors de son sermon à l’occasion de la fête de Tabaski célébrée ce vendredi à Sagne Bambara (département de Kaolack), le guide religieux s’est voulu clair dans ses propos : « J’ai été informé de l’opération coup de poing menée par la police (brigade régionale des stupéfiants). Mais je déclare ici et maintenant qu’un « Sagnois » bon teint ne peut vendre de la drogue. C’est pourquoi, je me suis toujours opposé au projet de lotissement de ce village pour éviter que d’autres étrangers viennent cohabiter avec les populations. Ce genre de comportement est à bannir, et c'est pourquoi je demande à la police de faire son travail. Heureusement, les 05 convoyeurs qui ont pris la poudre d’escampette, ont laissé derrière eux un extrait de naissance et un appareil de téléphone ».
Très remonté contre ceux qui ont voulu, dit-il,  entacher l’image de Sagne Bamabara à travers l’affaire de la drogue, Cheikh Mouhidine Samba Diallo de mettre en garde ses détracteurs. « Ils ont annoncé ma mort plusieurs fois. Mais ceux qui l’ont fait ne le feront plus jamais car un homme de Dieu ne peut faire l’objet de dénigrement. Et ceux qui voudront essayer plus tard, ne vont rien récolter de bon  ».
« J’ai investi des centaines de millions de francs dans cette cité religieuse à travers des réalisations telles une structure sanitaire, la maison des hôtes, entre autres. Et tout cela, je l’ai fait sans l’aide de l’Etat », a jouté le guide religieux qui a terminé son discours en priant pour l’ensemble des musulmans partout dans le monde.
Vendredi 1 Septembre 2017
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :