10ème Conférence annuelle GIFT-NEMA : Abdoulaye Diouf SARR plaide pour des « Collectivités territoriales mieux résilientes et performantes »


En prenant part, à Paris, ce 13 octobre 2016, à la réunion et conférence annuelle du réseau des Ecoles et instituts de formation de la fonction publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, (GIFT-MENA), le Ministre sénégalais de la Gouvernance locale, Abdoulaye Diouf SARR a fait bonne impression. Sa communication relative à la portée de l’action de l’Etat et de l’action publique, dans la délivrance de services essentiels, sous le prisme d’une coopération  participative et de qualité, dans un contexte de fragilité, a eu un écho retentissant. A l’applaudimètre, Abdoulaye Diouf SARR valorise la politique du Chef de l’Etat dans sa vision d’un Sénégal émergent. Les enjeux politiques, économiques et sociaux auxquels notre pays fait face, ainsi que les risques et perspectives d’avenir, ont été largement soutenus par le Ministre de la Gouvernance locale, du Développement et de l’Aménagement du Territoire.
 
Dans le cheminement d’un pays émergent, Abdoulaye Diouf SARR dira que la « réduction des inégalités entre collectivités territoriales passera par une prise en charge soutenue de la dimension économique avec une bonne intégration du secteur privé ». Son argumentaire est tiré des orientations stratégiques du Plan Sénégal émergent (PSE).
 
Dans la nouvelle option du gouvernement sénégalais de territorialisation des politiques publiques, les collectivités territoriales auront un rôle essentiel de pilotage, de mise en œuvre et de suivi-évaluation, avertit Abdoulaye Diouf SARR. L’Etat aura un rôle de régulateur et d’impulsion, renseigne – t-il. Les territoires auront le maître-mot, poursuit-il, devant ses collègues Kouakou Pascal ABINAN, Ministre de la fonction publique et de la modernisation de l’Administration de la Côte d’Ivoire, M. Ashraf AL ARABI, Ministre de la Planification, du Suivi et de la Réforme administrative d’Egypte, M. Nabil DE FREIGE, Ministre d’Etat à la Réforme administrative du Liban, M. André VALLINI, Secrétaire d’Etat chargé du Développement et à la Francophonie, auprès du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, en France.
 
Abdoulaye Diouf SARR a saisi cette opportunité pour informer sur l’enjeu de la réforme dénommée Acte 3 de la décentralisation qui articule la gouvernance à l’aménagement du territoire et à la décentralisation dans la perspective d’une meilleure offre qualitative de services structurants essentiels aux populations de base.
 
Quant au Ministre André VALLINI, Secrétaire d’Etat chargé du Développement et à la Francophonie, auprès du Ministre des Affaires étrangères et du Développement international, en France, il plaide pour une réforme cohérente dans sa déclinaison et articulée au développement avec un souci d’implication de l’opinion publique, dans son pays. Car, dira-t-il, « de prés, on se comprend mieux », à l’image de son prédécesseur, Edgar FAURE, dans la réforme territoriale de 2014, qui affirmait que quand « une réforme est engagée, l’immobilisme se met en marche et plus rien ne peut l’arrêter ». D’où la motivation de Abdoulaye Diouf SARR, d’inviter à des Collectivités territoriales plus résilientes et performantes.
 
Rappelons que cette Conférence s’inscrit au cœur de l’actualité régionale et internationale en proposant une plateforme de dialogue et de réflexion autour des défis et enjeux inédits de gouvernance, fragilité et développement durable auxquels font face plusieurs Etats. Au terme de ce panel ministériel, les objectifs de renforcement du dialogue autour des priorités de développement, de la gouvernance démocratique, de proposition d’approches multi-partenariales entre écoles du service publics, ont été atteints. Notre pays, à l’instar de la Côte d’Ivoire, a d’ores et déjà engagé la réflexion avec la France, pour une intégration dans le réseau GIFT-NEMA.
 
Pendant deux jours, experts et praticiens ont présenté les nouvelles tendances et les bonnes pratiques internationales. La Conférence a été aussi l’occasion de mettre en avant les expériences nationales et projets triangulaires et multilatéraux réussis. Notons que le Ministre Abdoulaye Diouf est accompagné des membres de son cabinet ministériel, dont Mamadou THIAW, Secrétaire exécutif du PNDL, ainsi que quelques conseillers et agents du Service de la formation du ministère de la gouvernance locale, du développement et de l’Aménagement du territoire.
Vendredi 14 Octobre 2016
Dakaractu



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter



Dans la même rubrique :