(1) Terreur à …Dakar


(1) Terreur à …Dakar
Une « dolécratie »(2) semble prendre ses quartiers …
Qui interpellent nos consciences sentinelles et citoyennes!
L’INSPIRATION CHINOISE
Aussi longtemps que je remonte dans mon souvenir d’adolescence sur ce film…Il semble que sa trame tourne autour d’oligarchies (dynasties des manchou ries et gangs) régnant par la terreur.
Là-bas il s’agit de film -fiction ou non tirée cependant de l’histoire antique de la Chine- mais ici au Sénégal, ça tonne comme une dure réalité contemporaine…Que l’on devrait certainement continuer de contempler!
Qui disait que la chine s’était emmurée -dans sa grande muraille- travaillant d’arrache pieds et balançant au monde ses films -de karaté et kung-fu- histoire «d’endormir» la planète terre ?
Ainsi, le réveil chinois fut brutal et frontal!
Aujourd’hui capitale sportive du monde –avec les olympiades de Beijing- et déjà super- puissance économique de demain à la face du monde.
Grâce à la perspicacité et l’intelligence du petit David « chinois » prêt à relever le défi du gigantisme, venant à bout du grand Goliard.
La Chine résolue fit de grands bonds en avant…
LA TELE REALITE SENEGALAISE
Quant à nous, nous fîmes de grandes reculades ; réduits que nous sommes aux télés spectacles, séduits par l’appât de la facilité !
Quand on s’investit au travail, le silence est d’or…
C’est bien une option, non pas une imposition dans le genre « silence et dors ! ou bien silence et crève ! ». la violence est belle et bien là …Dans le discours et dans les actes ! (L’actualité n’est plus le vandalisme que des rédactions ont subies et les propos distillés_ l’affaire Barthélemy en est la dernière).
De l’affection à véhiculer auprès de cette corporation ? Qui somme toute est en train de payer au prix fort ses partis pris rédactionnels et circonstanciels (3) (avec la complicité bienveillante de ses aînés), faisant fi de toute déontologie…
Voyez à la télé comme à la radio, la légèreté et la désinvolture avec laquelle des problèmes sérieux de ce pays sont traités (avec force démagogie) au profit de portraits rehaussant d’individus « obscurs » et de thèmes « mange-mil».
Pour une profession qui avait fini de parapher depuis ses lettres de noblesse !
L’histoire en prendra acte.
Nota bene :
-(1)« Terreur à Manchourie » est un classique du cinéma chinois
-(2) terme de la langue ouolof pour désigner un pouvoir par la force. Ainsi nous prîmes notre plume pour la bonne cause…
-(3) Les rédactions sont devenues de véritables tranchées et des chasses gardées où se terrent brebis galeuses et flibustiers de tout acabit- cf procès journalistes maîtres chanteurs
Jeudi 12 Janvier 2012
BACHIR DIALLO




Dans la même rubrique :
Fidel Castro est mort

Fidel Castro est mort - 26/11/2016